SÉNÉGAL-TURQUIE : Signature d’un protocole de contrat d’exploitation du fer de la Falémé

SÉNÉGAL-TURQUIE : Signature d’un protocole de contrat d’exploitation du fer de la Falémé

Istanbul (Turquie) – L’entreprise turque de sidérurgie, Tosyali, et le Sénégal ont signé, hier, à Istanbul, un protocole de contrat pour l’exploitation du fer de la Falémé (région de Kédougou). La concession, qui devrait durer 30 ans, concerne 1.100 km2.

La ministre des Mines et de la Géologie, Aïssatou Sophie Gladima, a paraphé avec un dirigeant turc de la Société Tosyali, le protocole de contrat de l’exploitation du fer de la Falémé, hier, à Istanbul, lors de la cérémonie inaugurale du deuxième Forum Turquie- Afrique sur l’économie et les affaires, qui se tient les 10 et 11 octobre. C’est sous les lampions que la ministre des Mines et de la Géologie du Sénégal, Aïssatou Sophie Gladima, et le représentant de Tosyali, le géant turc de la sidérurgie, ont apposé leurs signatures sur le document. C’est une première étape dans le lien contractuel qui lie désormais le Sénégal et Tosyali.

La Falémé est une mine à ciel ouvert au sud-est du Sénégal, dans la région de Kédougou. La superficie de concession minière est estimée à 1.100 km2. Dans le projet qui a été soumis aux Turcs par la Société des mines de fer du Sénégal oriental (Miferso), des objectifs de production ont été émis. Le ministère des Mines et de la Géologie les estimait de 15 à 20 millions de tonnes de minerai marchand par an. Les réserves de la Falémé se situeraient «à plus de 750 millions de tonnes de minerai de fer dont 630 millions de tonnes prouvées». On y verra plus clair avec le contrat définitif que devrait parapher le Président Sall, le 22 octobre prochain, à l’occasion de la venue de responsables de Tosyali à Dakar. La durée de concession ne devrait pas dépasser 25 ans, selon toujours le ministère des Mines et de la Géologie.

Gawlo.net (Le Soleil)

Categories: ECONOMIE
Tags: Macky, Sall

About Author