PRÉPARATION DE SÉNÉGAL-SOUDAN : De grands chamboulements attendus samedi ?

PRÉPARATION DE SÉNÉGAL-SOUDAN : De grands chamboulements attendus samedi ?

Les Lions se sont entraînés hier après-midi, à huis clos, à Léopold Sédar Senghor. La Tanière à fait le plein. Mais avec les forfaits de Kalidou Koulibaly, Salif Sané et Lamine Gassama, il faut s’attendre à une équipe complètement remaniée samedi, contre le Soudan.

Deux séances d’entraînement étaient prévues hier, mais il n’y en a finalement eu qu’une seule dans l’après-midi. Et l’équipe s’est entraînée à huis clos. Avec les forfaits en cascade, l’équipe présentera forcément un visage quelque peu différent de celui entrevu lors de ses dernières sorties. Même si l’ossature restera la même.

En défense, Aliou Cissé devra se passer des services de Lamine Gassama, Salif Sané et Kalidou Koulibaly ; ce qui l’oblige forcément à revoir sa copie. Pour la première fois depuis mars 2015, le Sénégal risque de jouer avec une charnière complètement inédite. Cette hécatombe en défense où pratiquement les titulaires, à l’exception de Youssouf Sabaly qui revient de blessure, ne seront pas opérationnels, va forcément faire des heureux. Déjà, Aliou Cissé avait annoncé la couleur en justifiant la convocation de Racine Coly et Pape Djibril Diaw. Au sujet de Coly, le sélectionneur national avait dit toute sa joie de disposer d’un gaucher pouvant évoluer au côté gauche. « Avec la blessure de Gassama, on a pensé que ce serait mieux d’appeler Racine Coly qui a énormément de qualité », avait noté Cissé qui possède aujourd’hui plusieurs solutions de rechange. Concernant Pape Djibril Diaw, le sélectionneur national avait claire- ment indiqué qu’en cas de forfait de Koulibaly et Sané, le défenseur central du Korona Kielce (Pologne) pourrait être aligné.

Des hypothèses qui laissent croire que les deux joueurs devraient faire leurs débuts contre le Soudan. Que dire de Pape Abdou Cissé, le défenseur central de l’Olympiakos qui pourrait aussi être une solution en charnière centrale. Le retour de Cheikhou Kouyaté dans l’axe central pourrait aussi être une éventualité, d’autant plus que le capitaine de l’équipe nationale a, par le passé, occupé ce poste. Ce replacement libérerait une place au milieu et profiterait peut-être à Sidy Sarr qui attend son heure après avoir été convoqué contre Madagascar, sans jouer une seule minute. A moins que Cissé ne lui préfère Alfred Ndiaye ou Cheikh Ndoye. Idrissa Gana Guèye, absent contre Madagascar, effectuera son retour et tiendra son rang au milieu.

S’il sera difficile voire impensable d’écarter Sadio Mané en attaque, la concurrence sera cependant très rude dans ce secteur. Mbaye Niang qui avait manqué le match contre Madagascar effectue son retour. Avec Moussa Konaté et Keita Baldé, buteur contre les Requins bleus,

Mbaye Diagne qui attend toujours son heure, il faut bien s’attendre à un véritable embouteillage. Si l’on y ajoute Amath Diédhiou dont Aliou Cissé avait vanté les qualités, ça fait du beau monde. Plusieurs associations et de légers ajustements sont possibles dans ce secteur offensif.

Du côté des gardiens de but également, Aliou Cissé a promis de trancher sur le numéro un. Il devra choisir entre Abdoulaye Diallo, ancien titulaire qui pour- rait bien effectuer son retour, Alfred Gomis qui pourrait être confirmé, et Edouard Mendy.

Categories: SPORT

About Author