CONFÉRENCE DE PRESSE EN PLEIN AIR : Une initiative maladroite de la Fsf

CONFÉRENCE DE PRESSE EN PLEIN AIR : Une initiative maladroite de la Fsf
Il y a décidément des problèmes au niveau de la communication de la Fédération sénégalaise de football (Fsf). Après les erreurs sur les dates  (novembre au lieu de octobre) sur les communiqués pour les demandes d’accréditations, place à une conférence de presse en plein air. La cellule de communication de la Fsf a essayé d’innover avec une conférence de presse en plein air, sur la piste d’athlétisme du stade, mais cela n’a pas réussi. Car d’habitude, c’est dans la grande salle Abdou Wahab Barka Ba, au premier étage du stade, que se tenaient les conférences de presse. Pour «innover», la presse a été invitée à une conférence de presse en plein air, après la première séance d’entrainement des Lions, hier, au stade Lss. En préparation en France pour le match contre Madagascar, le sélectionneur national et les joueurs donnaient leurs impressions d’après match dans un cadre similaire. Avec les brainding des sponsors et partenaires et, dans un cadre calme, les réactions étaient prises sereinement. Au Sénégal, à Dakar, un autre décor, une tentative de dispositif similaire qui n’a été malheureusement pas très réussie. Au moment où les journalistes s’apprêtaient à la série de questions réponses face à Aliou Cissé, certains debout et d’autres accroupis sur la piste d’athlétisme, le public s’est invité avec des cris de part et d’autre. Les jeunes qui étaient venus assister à l’entrainement ont rejoint les journalistes sur le tartan et se sont mêlés à la presse pour prendre des photos et parler au sélectionneur national qui a été suivi par une foule après sa prestation. Il urge de rectifier le tir pour revenir à l’ancienne méthode.
Gawlo.net : M.NDIAYE (Les Echos)
Categories: SPORT
Tags: Aliou, Cissé

About Author