MORTAL KOMBA

MORTAL KOMBA
 

Même si la majorité des militants du PDS et les Karimistes déroulent pour le parrainage de leur candidat, on peut dire que ça sent le roussi au parti démocratique sénégalais. La seconde lettre de celui qui reste la seule constance du parti a mis le feu aux poudres. Bref, ça sent la rébellion à l’intérieur du vieux parti du père Wade. Y a par exemple le « Domu Ndar » Ahmet Fall Braya qui n’apprécie pas la sortie de son Secrétaire général réclamant la destitution de Madické Niang qui a déclaré sa candidature pendant que ses camarades sont sur le terrain. L’ancien ministre des affaires étrangères désertant d’avance le terrain avant le combat promis en cas d’invalidation de la candidature de celui qui a été choisi par un congrès du parti. Braya pense même qu’il n’y a que Karim qui semble intéresser le Vieux. Une vision souvent soutenue par l’ennemi, c’est-à-dire le pouvoir. Le « Domu Ndar » n’a d’ailleurs pas de sens interdit, puisqu’il lui arrive de se promener dans les allées du pouvoir tout en revendiquant son appartenance au PDS. Honni soit qui mal y pense… et puis, quand on se rappelle les conditions nébuleuses dans lesquelles il avait cédé la mairie de Saint-Louis à Mansour Faye alors qu’il tenait le bon bout aux dernières locales… Bref, Braya n’est pas loin de Madické, question félonie… L’autre élément qui spécule sur l’originalité de la missive adressée à Madické Niang, est également soupçonné de jouer double jeu. Il se dit Wadiste, sans se réclamer de l’étiquette d’éternel comme les autres qui ont tourné casaque. Lui, il pense que certains responsables font tout pour détruire le parti. La supposée lettre de Me Wade, ce n’est pas lui, mais les ennemis du parti. Pendant ce temps, l’ex-missi dominici du maitre veut dérouler sa feuille de route pour être Calife à la place du Calife choisi par un congrès. Un vrai Mortal Kombat à distance… Mais, mon Dieu, que de félons, que de félons !!!

Gawlo.net : Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: ECONOMIE
Tags: Madické, Niang

About Author