THIONE BALLAGO SECK « Certains Sénégalais sont méchants et mauvais… »

THIONE BALLAGO SECK « Certains Sénégalais sont méchants et mauvais… »

Thione Seck fait souvent l’actualité sénégalaise. Il en est conscient, lui qui se plaint d’être souvent victime de divers gens tapis dans l’ombre. Sa dernière mésaventure remonte à mercredi dernier. Un cabinet d’huissiers est venu sortir le matériel du Penc Mi, muni d’une ordonnance d’expulsion. Que s’est-il passé ? Thione Seck donne sa version des faits dans cet entretien. Son audience à la présidence a également fait couler beaucoup de… salive cette semaine. Il donne ici les détails et répond à ceux qui pensent que le président n’aurait pas dû le recevoir. Comme d’habitude, il a défendu son fils Wally, suite, cette fois-ci, aux nombreuses critiques consécutives à l’organisation d’une soirée en Suisse et cette polémique autour d’un échange avec Akon.

 

Pourquoi des huissiers ont-ils tenté de saisir le matériel du Penc Mi mercredi dernier ?

Je voudrais d’abord rassurer mes fans et ceux de mon fils Wally. Ce samedi, comme tous les samedis, nous serons au Penc Mi. Je jouerai la première partie et lui la deuxième, comme d’habitude. Concernant maintenant cette affaire, en  2014, j’étais en tournée européenne de 3 mois. Au début, je ne devais y passer qu’un mois et quelques jours. Seulement, au cours de la tournée, nous avons rencontré d’autres promoteurs qui nous ont engagés. C’est pour cela que nous avions prolongé notre séjour. A mon retour de voyage, j’avais trouvé ici une ordonnance d’expulsion. Mon avocat, Me Ousmane Sèye, et moi avions appelé le bailleur chez moi pour qu’il nous explique le pourquoi du comment. Il nous avait répondu qu’il fallait qu’il le fasse. Me Sèye m’avait alors fait signe pour qu’on s’en tienne à cette réponse. Nous avons même payé les trois mois d’arriérés de loyer qu’on lui devait. Vous pensez que quelqu’un qui ne peut pas accepter qu’on lui doive seulement 3 mois d’arriérés de location acceptera qu’on lui en doive 4 ans ? J’ai investi un peu plus de 512 millions de francs Cfa. Le Penc Mi n’était qu’une simple salle, c’est moi qui l’ai transformé.

Categories: A LA UNE, PEOPLE
Tags: Seck, Thione

About Author