Me Alioune Abatalib Guèye, avocat, coordonnateur de la CNC : «La candidature de Karim Wade est impossible, Madické Niang doit se présenter à la Présidentielle»

Me Alioune Abatalib Guèye, avocat, coordonnateur de la CNC : «La candidature de Karim Wade est impossible, Madické Niang doit se présenter à la Présidentielle»
Me Madické Niang a nié catégoriquement, aux noms de Dieu et de Serigne Touba, être lié à la lettre à Me Abdoulaye Wade adressée pour lui demander de trouver une candidature de substitution après que l’inscription de Karim Wade sur les listes électorales a été rejetée et, donc, dans l’impossibilité de se présenter à la présidentielle de 2019.

Un mea culpa qui semble avoir émoussé la colère de Me Wade et de son fils, Karim Wade, qui s’étaient défaussé sur Me Madické Niang l’accusant, dans des correspondances épistolaires, de perfidie.

Seulement, l’idée de la candidature de Me Madické Niang est loin d’être abandonnée. Certains pensent qu’elle même salutaire pour la survie du PDS. C’est le cas de Me Alioune Abatalib Guèye de Saint-Louis. Selon l’avocat et non moins politique, Me Madické Niang doit se présenter. C’est une question, selon lui, de responsabilité historique et sa candidature est une nécessité. Car, Me Guèye est convaincu que Karim Wade ne sera pas candidat. Donc, estime-il, c’est Madické Niang qui doit se présenter pour éviter que le PDS ne se retrouve sans candidat à la prochaine présidentielle.

(Source: ANN)
Yoro Dia, analyste politique : «La dernière bataille de Me Wade, c’est de donner le Pds à Karim»
Abdoulaye Wade souhaite que son fils devienne président de la République du Sénégal. Malgré l’échec de la tentative de dévolution monarchique de 2011, Abdoulaye Wade n’a pas varié dans sa volonté. C’est l’analyse que fait l’analyste politique et politologue Yoro Dia.

Analysant la situation au Pds à la lumière de la dernière brouille entre Wade et Madické Niang, Yoro Dia indique que la volonté de Wade, c’est de donner le Pds à son fils Karim Wade.

“Aujourd’hui, à la limite, c’est comme si c’était un bien familial. Il a voulu faire un projet de dévolution monarchique avec le pays. Cela n’a pas marché. Maintenant, il estime que le meilleur moyen pour son fils de prendre le pays, c’est de lui donner le Pds. Son combat, c’est de donner un avenir politique à son fils et la meilleure manière, c’est de lui donner le Pds”, a dit Yoro Dia.
Categories: OPINION

About Author