MAME LESS CAMARA, JOURNALISTE : » Aujourd’hui, le Pds subit les conséquences de son refus du débat interne »

MAME LESS CAMARA, JOURNALISTE : » Aujourd’hui, le Pds subit les conséquences de son refus du débat interne »
La crise actuelle qu’il a eu au Pds est une conséquence du refus du débat interne des libéraux. C’est le constat fait par le journaliste Mame Less Camara qui constate « la rupture douloureuse » entre Abdoulaye Wade et Me Madické Niang
Quelle lecture faites-vous de la situation actuelle du parti sénégalais après les échanges de lettres entre Abdoulaye Wade et Me Madické Niang ?
Il me semble que les autres écrites ont révélé une crise latente que la direction du parti démocratique sénégalais n’avait pas pu régler. Il y avait des choses que les gens ressentaient sans se les dire et il a fallu une lettre anodine disant qu’il fallait peut-être chercher une autre solution que Wade, vu que Karim Wade est sous le coup de condamnation qui ne lui permet pas de participer à l’élection.Il a fallu cette lettre qu’on aurait pu ranger dans les tiroirs su secrétariat du Pds pour donner le coup d’envoi d’une crise qui engage directement le secrétaire générale, Me Abdoulaye Wade, et le président du Groupe parlementaire, Me Madické Niang.
Pensez-vous que c’est vraiment la rupture entre Me Abdoulaye Wade et Me Madické Niang ?
Il me semble en toute logique que c’est une rupture et une rupture douloureuse d’autant plus que l’accusé, Me Madické Niang, semblait l’un des derniers Mohicans. Mais Wade ne l’a pas ménagé. Au premier soupçon, il lui est tombé dessus littéralement en l’accusant de choses déshonorantes qui  sont de nature à toucher à son honorabilité. C’est des raisons suffisantes pour rompre. Maintenant, dans une lettre ressemblant à celle de Celle de Wade, Madické soulignait une appartenance commune à la même foi religieuse, au même guide religieux. A moins de faire intervenir ces guides religieux, je ne vois pas comment, après la lettre de Wade, il peut le regarder dans les yeux et faire comme si de rien n’était.
Pourquoi tout est centré sur la candidature de Karim Wade, candidature sur laquelle les libéraux n’arrivent toujours pas à avoir un consensus ?
Parce que Karim Wade est l’obsession de son père. Pour la promotion de son fils, tout le monde a vu Wade dire que Karim est le meilleur et qu’il allait le dire à sa mère. On a vu donné des responsabilités au-delà de toute raison. Cela a fait que Wade a fait investir son fils comme candidat du parti. Aujourd’hui, le Pds subit les conséquences de son refus du débat interne, y compris le débat du choix non partagé avec le secrétaire général nation qui est Abdoulaye Wade. Il me semble que quand Karim Wade était investi, c’était plus qu’un tactique judiciaire pour éviter une condamnation par la Crei et Abdoulaye Wade l’avait même dit Et il me semble qu’à l’époque l’investiture de Karim Wade entrait dans cette bataille d’opinion. Mais, après, il, n’a pas eu la présence d’esprit de libérer le parti en se retirant et en donnant rendez-vous à l’avenir. Il a quelque peu manqué l’élégance.

Gawlo.net (Le Soleil)
Categories: OPINION
Tags: Camara, Less, Mamz

About Author