Audiovisuel : Babacar Diagne officiellement installé à la tête du CNRA

Audiovisuel : Babacar Diagne officiellement installé à la tête du CNRA

Babacar Diagne a officiellement été installé dans ses fonctions de président du Conseil national de régulation de l’Audiovisuel (CNRA) lundi à Dakar au cours d’une cérémonie de passation de service où il a informé de son intention d’améliorer considérablement le paysage audiovisuel sénégalais en s’appuyant essentiellement sur le levier de la formation des acteurs.

« Je pense que nous devons pacifier le paysage audiovisuel. Il faut vraiment parler aux gens pour connaître leurs difficultés, leurs appréhensions et travailler ensemble pour améliorer ce secteur. Je ne m’arrêterai pas seulement aux acteurs. Je vais aussi m’adresser aux vecteurs d’opinion », a notamment déclaré Babacar Diagne.

Diplômé de l’École Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ, France), M. Diagne qui retrouve sa famille naturelle, entend continuer « le travail amorcé par son prédécesseur et son équipe ». Pour mener à bien à sa nouvelle mission, il compte sur l’appui des « conseillers du président sortant qui vont rester (avec lui) plusieurs semaines ». « Cela veut dire que je vais pouvoir bénéficier de leur expérience, de leur vécu de ces six dernières années car il y a beaucoup à faire », a affirmé l’ancien Directeur général de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS, publique). Conscient d’avoir du pain sur la planche, Babacar Diagne qui dit être « dans une position d’influence », a soutenu que le modèle économique des médias et leurs programmes, seront érigés au rang de priorités. « C’est une lourde responsabilité que nous devons assumer. Nous devons essayer de régler le problème de l’insuffisance du financement des médias et des nombreux différends liés aux droits de retransmission des grands évènements », a-t-il promis. En outre, le nouveau président du Conseil national de régulation de l’Audiovisuel a prévu de faire un état des lieux avant de décliner bientôt sa feuille de route. « J’ai fait plus de trois décennies dans ce secteur. Quand vous êtes président du CNRA, vous êtes le premier entre les pairs mais c’est (en réalité) un travail collégial », a-t-il fait savoir. Concluant son propos, l’ancien ambassadeur du Sénégal en Gambie et aux États-Unis a rendu un vibrant hommage à Babacar Touré, son prédécesseur au poste : « Mon destin a voulu que je lui succède à la présidence du CNRA. C’est un homme de valeurs qui a beaucoup fait pour la presse sénégalaise. Un homme de cette envergure, il y en a très rarement ».

Categories: A LA UNE, ACTUALITÉS
Tags: CNRA

About Author