Deux «K» de sinistrés de plus


Rien de nouveau sous le soleil politique sunugaalien. Dame Justice sollicitée sur les deux «K» qui empêchent le pouvoir de dormir du sommeil du juste, n’a pas chancelé. Elle a poursuivi avec vigueur sa démarche, confirmant la peine de Khaf Sall en appel de l’affaire de la Caisse d’avance et en se déclarant, par ailleurs, incompétente à se prononcer sur le rejet de l’inscription de Rimka Wade. C’est dire que le ciel ouvre ses vannes, pour inonder les cas de ces deux «sinistrés politiques». Rimka et Khaf Sall qui sont noyés sous les eaux politiques, sont logés à la même enseigne que les populations de certaines localités de Ndakaaru, de sa banlieue et du Sunugaal des profondeurs: leur cauchemar est sans fin. Mais eux au moins dorment à sec (même si c’est en prison), n’ont pas de problèmes de repas quotidiens. Alors que depuis la pluie d’avant-hier nuit, certains sunugaaliens sont catapultés dans l’enfer… de l’eau. Ces derniers-là ne sont certainement pas intéressés par les problèmes politiques qui secouent le microcosme politico-médiatique ndakaarois. A moins que ce ne soit pour mettre dans le sac tous ces politicards dont l’œuvre n’impacte jamais positivement dans leur vie de galère qui n’en finit jamais.
Gawlo.net : Al Kham (Vox Populi)

Previous PROCÈS EN APPEL : LE MAIRE DE DAKAR RESTE EN PRISON POUR 5 ANS : Confirmation de la condamnation de Khalifa à cinq ans de prison
Next OUMAR SARR, COORDONNATEUR DU PDS : "Macky Sall nous a déclaré la guerre, il l'aura"