Coup de gueule : Exhibitionnisme

Coup de gueule : Exhibitionnisme

C’est symptomatique que ce soit des individus  à qui la vie n’a pas souri dans une séquence de leur vie, qui se livrent à un exhibitionnisme qui frise l’insolence. Des personnes qui disent en toutes circonstances avoir galéré avant qu’elles ne voient la vie les sourire. Et plutôt que de mener une vie discrète, c’est comme si elles voulaient prendre leur revanche sur leur funeste existence antérieure. A voir certaines de nos célébrités s’afficher en cette veille de Tabaski, on a un haut le cœur. Dans un pays aussi pauvre que le nôtre, c’est une honte que de voir des messieurs qui se présentent comme des modèles d’une  jeunesse faire preuve d’une certaine ostentation. Des moutons achetés à coups de millions que l’on expose fièrement au regard de misérables comme un trophée de guerre. Ils peuvent certes disposer de leur argent comme bon leur semble, mais cela ne les autorise pas à ce voyeurisme  sur fond de rivalité. Les millions dépensés pour acquérir un bélier auraient pu soulager la misère de plus d’une dizaine de famille qui peinera à se trouver un modeste bélier. Mais c’est trop exiger à ces parvenus que la discrétion étouffe. Quel intérêt à marchander un mouton sous l’œil d’une caméra ? Ou encore  à quoi ça nous intéresse de nous tympaniser les oreilles de l’achat d’un mouton à trois millions par un chanteur qui trimait dur, il y a  quelques années, peinant à s’offrir un sandwich. Et ils sont de tous les secteurs de vie sociale ( Artistes et autorités politiques). Ce qui montre le délitement des valeurs dans un pays de Poukaré et du «  m’as -tu vuisme ». La Tabaski ne doit point être des moments ou les plus riches narguent la pauvreté des masses. Il urge de repenser notre société pour notre commune volonté de vivre ensemble. Demain, la révolte pourrait sonner la fin de cette cohésion. Trop d’insolence face à la misère créée des rancœurs.

 

 

 

 

 

 

Gawlo.net (Madior SALLA)

About Author