LE TEMPS DE L’ACTION


Ils serinent partout et à toutes occasions qu’ils sont dans le temps de l’action, pendant que les autres — entendez, l’opposition — s’illustreraient dans le verbiage inutile. Ils sont sûrs de leur bilan qui leur garantira, ils en sont convaincus, une victoire au premier tour en février prochain. De cet éclatant triomphe et leur bilan, ils ne doutent point si bien que leur Chef, dans une grande béatitude, est pressé d’aller au combat. Son frère aussi, d’ailleurs. Mais voilà, si un bilan pouvait garantir une réélection, Me Abdoulaye Wade serait encore là à nommer et dégommer pendant que Pape Samba Mboup, Souleymane Ndéné Ndiaye, Serigne Mbacké Ndiaye, Farba Senghor et consorts lui lécheraient les bottes. Pour les gens du pouvoir tout roule avec des infrastructures qui sortent de terre. C’est en veux-tu, en voilà. Grâce bien sûr à nos partenaires internationaux qui ne nous refusent rien depuis que le pays sent si fort le pétrole et le gaz. Grâce surtout à la Turquie et à la Chine ! Ce n’est pas pour rien qu’on parle de « Turkistan » sénégalais… Pendant qu’ils sont à leur autosatisfaction, les valeurs se délitent, la pauvreté est à nos portes. Mais à travers leurs vitres teintées, sourds et aveugles à la souffrance du peuple, ils pensent qu’ils peuvent soulager leurs maux en distribuant à des camarades quelques liasses pour soigner leur misère quotidienne. Le Chef étant si généreux que dans les quartiers de la capitale, des roublards s’organisent pour être reçus en audience. Le gouvernement en vacances, personne ne se soucie de l’hivernage qui tarde à s’installer. Et tout est beau dans ce pays si bien que ce weekend, une embarcation contenant 123 migrants sénégalais a échoué sur une plage marocaine ! Ces désespérés tentaient de rejoindre l’Europe. Mais pourquoi donc fuient-ils ce si beau pays de l’émergence ?

Gawlo.net : Kaccoor Bi (Le Témoin)

Previous Macky Sall annonce le renforcement du CNRA
Next MÉRINA NDAKHAR : MACKY SALL DÉCERNE UN SATISFÉCIT À AYMÉROU GNINGUE