Enterrement de la mère de Yaya Jammeh en Gambie : Un incident diplomatique évité de justesse

Enterrement de la mère de Yaya Jammeh en Gambie : Un incident diplomatique évité de justesse

La mère de Yahya Jammeh a été enterrée en Gambie, ce samedi 4 août, dans son village natal de Bujinga à l’est de Banjul. Aja Asombi Bojang est décédée la semaine dernière à Malabo, des suites d’une maladie. Elle était partie en exil avec son fils, Yaya Jammeh, en Guinée équatoriale, en janvier 2017. Le gouvernement gambien avait accepté la demande de la famille de rapatrier le corps.

Mais c’est dans une atmosphère électrique que la dépouille mortelle est arrivée à l’aéroport de Yandum, à Banjul.

Des agents des services d’immigration, qui avaient reçu le feu vert de la State intelligence services (SIS) ont arrêté le colonel Landing Jarju, l’ex-aide de camp de Yahya Jammeh, l’homme en chemise carrelé, qui dirigeait la délégation. Une arrestation qui a mis dans une colère noire les deux ministres Equato-guinéens et la fille du président Obiang qui accompagnait la dépouille mortelle et qui avait reçu les assurances de la Présidence gambienne que le rapatriement du corps se ferait sans incidents.

L’arrestation du colonel Landing Jarju a donc automatiquement failli virer à la crise diplomatique puisque Malabo s’était porté garant de la sécurité de l’homme de confiance de Jammeh. La carte diplomatique a été joué et le président Gambien, Adama Barrow, est informé.

Selon des sources, il a ordonné que le colonel soit relâché immédiatement puisqu’il avait déjà donné des assurances que la mère de Yaya Jammeh serait enterrée en Gambie sans problème et que s’il ne voulait même l’ex-président, Yaya Jammeh pouvait venir enterrer sa mère sans être inquiété.

D’autres incidents ont troublé l’enterrement. Un groupe de personnes s’en est pris à des journalistes, en marge de la cérémonie, abimant leur matériel.

 

Categories: Afrique, INTERNATIONAL

About Author