GUÉGUERRE ENTRE LES COMMERÇANTS DE L’UNACOIS ET «AUCHAN»: Ameth Fall Baraya veut que l’État dévoile les clauses du contrat avec l’entreprise

GUÉGUERRE ENTRE LES COMMERÇANTS DE L’UNACOIS ET «AUCHAN»: Ameth Fall Baraya veut que l’État dévoile les clauses du contrat avec l’entreprise

Qu’est-ce que l’État a signé avec «Auchan» ? C’est la question que l’opérateur économique, Ameth Fall Baraya, s’est posée, il y a quelques jours, à la salle des fêtes de Guédiawaye, à l’occasion de l’installation d’une plateforme de 80.000 membres, regroupant l’ensemble des groupements féminins du Sénégal. Pour Baraya, les autorités devraient se prononcer publiquement sur les clauses de contrat qui les lient aux magasins français «Auchan».

Pour permettre aux populations de se faire une idée de la nature du partenariat de l’État du Sénégal avec «Auchan», mais aussi savoir à quoi s’en tenir, Ameth Fall Baraya suggère à l’État de se prononcer sur la question. «Il y a trois stades de commerce : le stade de l’importation, le stade de demi-gros et le stade de détail», a d’abord fait remarquer le responsable politique libéral. Qui ajoute : «dans les clauses de contrat, qu’est-ce qu’on a autorisé à Auchan de faire ? Parce qu’apparemment, aujourd’hui, Auchan fait même du micro détail, est-ce normal ou pas, c’est à l’État de faire une sortie pour nous édifier sur ça. Car les commerçants commencent à être fatigués et subissent la loi des grands marchés. Si on nous amène Auchan, demain Carrefour sera là, ces grands marchés vont jusque dans des coins reculés. Tant est si bien que dans le commerce de distribution, les 90% constituent des étrangers», a-t-il averti. «Prenons garde. Qu’est-ce que l’État a signé avec Auchan ?», se demande l’opérateur.

Il prône des marchés modernes aux produits de qualité à moindre coût pour concurrencer Auchan 

Pour concurrencer Auchan, Ameth Fall Braya suggère aux collectivités locales d’implanter des marchés modernes aux produits alimentaires de qualité à moindre coût dans leurs localités. «Si on avait des marchés très modernes, Auchan ne penserait pas à venir au Sénégal. Mais, Auchan a fait des visites et a compris qu’en Afrique, il y a de la matière et il est venu s’installer. D’autres vont lui emboiter le pas. Mais, pour parer à tout cela, il faut que l’on s’organise davantage, offrir à la population des produits de qualité à moindre coût. Je ne peux parler de condamnation automatique et dire ‘’Auchan Dégage’’. Nous sommes dans un monde de globalisation et d’ouverture, où la circulation des biens et des personnes ne doit pas faire l’objet de discussion. Auchan peut ne pas dégager, mais qu’il y ait une protection pour les nationaux et les gens, permettant de mener leurs activités sans difficulté. Auchan doit cependant se limiter à un stade de produits qu’il offre; produits ne sont pas sur le marché», a soutenu l’opérateur économique.

 

 

 

Gawlo.net : Vieux Père NDIAYE (Les Echos)

Tags: Ahmeth, Baraya, FALL

About Author