En quatre mois d’Opération: 339 enfants, dont 25 Bissau-guinéens et 5 Gambiens, ont été retirés des rues

En quatre mois d’Opération: 339 enfants, dont 25 Bissau-guinéens et 5 Gambiens, ont été retirés des rues

Le ministre de la Bonne gouvernance et de la protection de l’enfance a annoncé, hier, lors de la réunion du Secrétariat exécutif de la protection de l’enfance, qu’il y a un avancement sur la protection des enfants de la rue. Un total de 339 enfants a été retiré de la rue, rapporte Le Quotidien.
La situation des enfants de la rue fait partie des priorités de l’Etat. Où, du moins, si l’on croit au ministre de la Bonne gouvernance et de la protection des enfants, Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop. Au total, 339 enfants auraient été retirés de la rue. Parmi eux, 25 gamins de la Guinée Bissau et 5 gambiens qui ont été ramenés dans leurs pays natifs. Avec le soutien du concours du Réseau de l’Afrique de l’Ouest pour la protection de l’enfance.
Par ailleurs, Madame Diop a fait savoir que son équipe compte continuer dans cette dynamique. Avant de faire part de son regret. « Le seul hic est qu’il n’y a qu’un seul centre d’accueil », déplora le ministre. Elle a aussi déclaré qu’elle compte sur l’aide de la Fédération des maîtres coraniques qui serait prête à les seconder dans ce travail. Elle a aussi fait appel au Daara Thierno Mountaga Tall pour l’accueil et l’orientation des enfants. « On ne va pas y arriver seul. Il faut le concours de tous les acteurs impliqués », insista-t-elle.
L’autre affaire qui a été évoquée par le ministre de la Bonne gouvernance et de la protection de l’enfance, est l’avancé sur la matérialisation du code de l’enfant. Selon elle, ce code sera bientôt adopté au Sénégal. En l’en croire au ministre, ce code a été soumis au secrétariat du gouvernement et sera envoyé à l’Assemblé Nationale. Cela va permettre à mieux prendre en charge les problèmes des enfants.

Il faut noter que la situation des enfants, vulnérables, qui trainent dans les rues devient, de plus en plus, inquiétante. Beaucoup de gamins sont dans la rue sans aucune protection. En plus, des enfants originaires des pays tels que la Guinée Bisseau, le Mali et la Gambie envahissent le pays tous les jours.
Gawlo.net (L’Obs)

About Author