GIANNI INFANTINO, PRESIDENT FIFA : «Les équipes africaines étaient très proches du but»

GIANNI INFANTINO, PRESIDENT FIFA : «Les équipes africaines étaient très proches du but»

La Tunisie, le Maroc, l’Égypte, le Nigeria et le Sénégal, cinq pays africains ayant  participé à la Coupe du monde de Russie 2018, aucun de ces pays n’a pu se qualifier pour les phases éliminatoires.

S’exprimant en marge de la Coupe du monde Russie-2018, Gianni Infantino, le président de la Fifa, s’est  dit  «triste» qu’aucune équipe africaine n’ait été  qualifiée pour les phases éliminatoires de la compétition. «Les équipes africaines étaient très proches du but. Une (équipe) asiatique l’a fait, les Africains non, mais je pense qu’ils seront prêts pour la prochaine fois», a confié le patron de l’instance mondiale du football sur BBC. Quant aux critiques sur l’élimination au fair-play, le président de la Fifa a annoncé qu’«il y aurait des discussions après le Mondial afin de voir s’il y a des améliorations à apporter». Le secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football avait fait parvenir un courrier à la Fifa pour fustiger le comportement de l’équipe japonaise lors du match qui l’opposait à la Pologne lors de la dernière journée des phases de groupe. Le Sénégal a été éliminé sur le principe du fair-play, à la faveur du Japon. Au total, cinq équipes africaines, à savoir l’Égypte, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie participaient à la Coupe du monde 2018, mais malheureusement, celles-ci ont quitté la compétition dès le premier tour de la compétition.

Gawlo.net : Marième NDIAYE (Les Echos)

Categories: SPORT
Tags: GIANNI, INFANTINO

About Author