Sevré de fonds pour garantir les porteurs de projets auprès des banques depuis six mois, le Fongip meurt à l’âge de 5 ans

Sevré de fonds pour garantir les porteurs de projets auprès des banques depuis six mois, le Fongip meurt à l’âge de 5 ans
Le Fond de garantie des investissements prioritaires (Fongip) traverse une mauvaise passe. Notamment, dans le domaine de la garantie qu’il endossait auprès des banques, en faveur des porteurs de projet.
Selon SourceA, depuis janvier 2018, la ligne budgétaire, qui servait de garantie aux porteurs de projets, n’est, jusqu’ici, pas disponible.
Cette situation a fait que les porteurs de projets ont fini de faire l’apprentissage de la déception avec les services de Doudou Ka.
Les sources du canard de Castors/Bourguiba pointent un doigt accusateur au président de la République, qui a créé la délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der). Laquelle, disent-ils, n’est ni plus ni moins, qu’un doublon du Fongip.

D’ailleurs, selon SourceA, c’est dans cet horizon bouché que le patron, Doudou Ka, fait ses valises et s’apprête à quitter la boîte. Car, son mandat de trois (3) ans renouvelable, une fois, va expirer en 2019.
Gawlo.net (Source A)

Categories: ECONOMIE
Tags: Fongip

About Author