Dettes islamique

Dettes islamique
L’État du Sénégal via le trésor public, va procéder le 18 juillet 2018 au paiement de la marge semestrielle et au remboursement total de son emprunt obligataire islamique dénommé « SUKUK Etat du Sénégal 6,25% 2014- 2018 » pour un montant global net d’impôts de 12,894 milliards FCFA (environ 19,342 millions de dollars), a appris mercredi APA auprès du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan.
L’État du Sénégal avait procédé, du 23 juin au 18 juillet 2014 pour la première fois dans le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), au lancement d’un Sukuk ou obligation islamique pour un montant de 100 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0015 dollar).

L’émetteur avait fixé la marge de profit (en lieu et place d’un taux d’intérêt interdit par la loi islamique) à verser aux souscripteurs à 6,25% par an. L’emprunt islamique, d’une durée de 5 ans, couvrait la période 2014 à 2018. L’opération avait été un franc succès au point d’inspirer d’autres pays de l’espace UEMOA comme la Côte d’Ivoire, le Togo et le Mali à saisir les opportunités énormes que présentent les obligations islamiques pour le financement de leur économie.
Gawlo.net (La Cloche)

Categories: ECONOMIE
Tags: Dette, Islamique

About Author