POUR UNE HISTOIRE DE PRIORITE: Abdoulaye Ngom sort son pistolet, tire en l’air et crève les pneus d’un autre automobiliste

POUR UNE HISTOIRE DE PRIORITE: Abdoulaye Ngom sort son pistolet, tire en l’air et crève les pneus d’un autre automobiliste

On s’est cru au Far-West américain, hier, sur l’axe collège Sacré-Cœur/Rond-point Sacré-Cœur 3. Un automobiliste, qui a eu maille à partir avec un autre conducteur, a sorti tranquillement son pistolet pour crever les roues de la voiture de son antagoniste. Cela, en pleine circulation et devant de nombreux automobilistes et témoins, qui n’en croyaient pas leurs yeux.

Y-a-t-il des intouchables dans le pays, au point que même leurs rejetons font de l’indiscipline et des dérives leur tasse de thé quotidienne ? Ce n’est pas ce pauvre citoyen, conducteur d’un «taxi-bagage» qui a eu un incident hier avec un autre automobiliste, sur l’axe Collège Sacré-Cœur-Rond-point boulangerie jaune, à hauteur de la boutique Canal+ de la cité Keur Gorgui, qui dira le contraire. Pour un problème de priorité, le quidam, à bord d’une voiture Range Rover blanche, immatriculée Dk 8406 BG, est sorti de sa voiture, a armé son pistolet, tiré en l’air, avant de menacer le chauffeur de la fourgonnette (taxi-bagage). Et comme si les menaces ne suffisaient pas, il a tout bonnement crevé le pneu avant (côté chauffeur) de la fourgonnette. Et c’est au moment où il allait tirer sur l’autre pneu, que le conducteur, descendu entre-temps de la voiture, l’en a empêché en retenant son bras. Une scène surréaliste, qui s’est passée en pleine circulation, devant de nombreux automobilistes et de passants. Une scène que des témoins ont eu le temps de filmer avant de le partager dans les réseaux sociaux, Facebook notamment.

Le «cow-boy» entendu jusque tard hier au commissariat de Dieuppeul

Mais il va sûrement regretter son geste. En effet, il a été arrêté et conduit à la police de Dieuppeul, où d’ailleurs sa Range Rover était bien visible, hier soir, dans la cour-arrière du commissariat. Entendu par le commissaire, il était encore retenu sur les lieux au moment où nous écrivions ses lignes, vers 23h.
Alors que la vidéo de la scène a scandalisé plus d’un internaute, l’identité du tireur aura été le plus grand mystère. Mais, selon des sources policières, le tireur s’appelle Abdoulaye Ngom, plus connu sous le nom d’Abdou. La même source souligne que c’est un jeune entrepreneur, qui a ses bureaux à Nord Foire.

 

Gawlo.net (avec Les Echos)

About Author