HOTEL KING FAHD PALACE : L’électricien Ndéné Kor accusé d’avoir volé 12 écrans plats d’une valeur de 5 millions, risque 6 mois de prison ferme

HOTEL KING FAHD PALACE : L’électricien Ndéné Kor accusé d’avoir volé 12 écrans plats d’une valeur de 5 millions, risque 6 mois de prison ferme

Devant la barre des flagrants délits de Dakar où il a été trainé, hier, le responsable en courant faible, Ndéné Kor, encourt 6 mois de prison ferme pour abus de confiance. Ce prévenu a dissipé 12 téléviseurs d’une valeur de 5 millions, dont il avait en charge la surveillance et destinés à la rénovation des chambres de l’hôtel King Fahd Palace. Il sera fixé sur son sort jeudi prochain.

Le technicien en courant faible, gestionnaire du téléphone et des salles de conférence, entre autres, à l’hôtel King Fahd Palace, Ndéné Kor, risque de passer 6 mois en prison pour abus de confiance, si le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar, où il comparaissait hier, suit les réquisitions du procureur. En effet, dans sa plainte, le directeur d’exploitation dudit complexe, Pierre Mbow, a déclaré que l’hôtel avait acquis, le 10 août 2017, 24 téléviseurs Led 43 pouces pour sa rénovation. Ceux-ci étaient stockés dans la salle C 101 appelée télécentre au sein du palais des congrès et la garde des appareils a été confiée à Ndéné Kor. Du Palais des congrès, il y a 3 accès ouverts vers le quai et qui ne sont pas dotés de caméras de surveillance. Ce qui est connu de tout le personnel. Détenant les clés, Ndéné Kor était le seul qui pouvait accéder à cette salle.
Et depuis le montage des 12 téléviseurs d’un montant total de 5 millions de francs Cfa, le prévenu interdisait systématiquement que les autres techniciens accèdent à ladite salle. Ce, sans aucune raison valable.
Ainsi, le mercredi 18 avril 2017, aux environs de 14 heures, Pierre Mbow a été informé de la disparition du restant des téléviseurs par l’inculpé Ndéné Kor qui s’était présenté à lui, l’air soucieux. Sur le lieu du forfait, le directeur a constaté que le haut de la porte a été endommagé, donnant l’impression qu’elle a été fracassée. Suite à cela, il a déposé plainte et Ndéné Kor a été interpellé et inculpé pour abus de confiance.

Seulement, il a nié les avoir subtilisées. Ndéné Kor a souligné les avoir vues pour la dernière le 9 avril, lorsqu’ils sortaient les 11 pour réparation. Devant le juge des flagrants délits, il a maintenu ces mêmes déclarations. Constitué pour la défense des intérêts de l’hôtel King Fahd Palace, Me Bamba Cissé a réclamé la somme de 10 millions pour toutes causes de préjudice confondues. A sa suite, le représentant du procureur a requis 6 mois de prison ferme à l’encontre de Ndéné Kor. Pour sa défense, Mes Diongue, Diène Ndiaye et Cie ont demandé la relaxe pure. A défaut, ils ont souhaité la relaxe au bénéfice du doute. Le délibéré fixé jeudi prochain, 14 juin, le procureur ainsi que le tribunal ont rejeté la demande de liberté provisoire sollicitée par les avocats du prévenu.
Gawlo.net (Les Echos)
Tags: Fahd, King, Palace

About Author