Maktoub

Maktoub
Pour une meilleure fortune, les fidèles ont redoublé de dévotion, hier nuit, espérant bénéficier de la pluie de bienfaits que Dieu déverse sur ses créatures à l’occasion de la recherchée Nuit du Destin. Et comme pareille nuit ne se représentera qu’au prochain mois de Ramadan, tous les candidats à la magistrature suprême, les déclarés comme les potentiels, ont dû s’échiner dans les génuflexions jusqu’aux crampes afin d’être entendus par Lui. Car, d’ici au mois de février 2019, une telle fenêtre de tir ne s’offrira point à ceux qui veulent faire mouche. Et comme on le dit, tout a été calé la nuit dernière, les rôles distribués, les contrats renouvelés ou résiliés, pour tout dire, les destins scellés. Or, celui qui préside encore aux destinées de Sunugaal, très préoccupé par son destin, et plus immédiatement par le destin de son protégé Mame Mbaye Niang, ci-devant ministre du Tourisme, sera attendu dès ce matin sur la destination qu’il compte donner à nos ressources pétrolières et gazières. Ceux qui ont refusé son invitation, pour ne pas servir de faire-valoir, trouvent que Prési a déjà tout calé et que sa rencontre, c’est pour la galerie. Maktoub quoi !

 
 
 
 
 
 
Gawlo.net : Waa Ji (Les Echos)
Categories: CHRONIQUE
Tags: Maktoub

About Author