Solidarité Ramadan : A la Place des peines, un Magistrat distribue des vivres…

Solidarité Ramadan : A la Place des peines, un Magistrat distribue des vivres…
Décidément ! le mois est une période pour tout bon musulman de multiplier les actes de solidarité à l’endroit des couches les plus vulnérables et autres nécessiteux. Tenez ! Le vendredi dernier, un de nos reporters est tombé sur une caravane de bonnes volontés qui distribuait des kits de «Soukerou kor» composés du riz parfumé, de dattes, d’huile et de sucre. Cette manifestation de solidarité ambulante s’est déroulée dans une localité très éloignée de la banlieue dakaroise. Il fallait voir comment les populations poursuivaient la caravane, histoire de prouver qu’elle étaient vraiment dans le besoin social. Besoin d’être aidées et assistées. Lorsque nous avons voulu connaitre l’homme au bon cœur à l’origine de cet acte de bienfaisance, le chauffeur du camion nous a soufflé quelques mots : «C’est le procureur Bakhoum ! il fait chaque année en ce mois du Ramadan dans des localités et régions où personne ne le connait» se magnifie-t-il. Procureur Bakhoum ? Il n’y en a pas deux dans la magistrature. Et «Le Témoin» jure que cet homme ne pouvait être que l’honorable avocat général Ibrahima Bakhoum connu pour sa compétence et sa rigueur  mais surtout sa sensibilité aux cas sociaux. A la place des peines de prison requis sans état d’âme, notre Procureur Bakhoum a requis cette fois-ci, une peine sociale (matelas et vivres) que l’Union des Magistrats du Sénégal (Ums) de Souleymane Téliko avait infligée aux détenus du Camp Pénal de Liberté VI et de la MAC de Rebeuss. Ceux qui disaient que les magistrats ne faisaient que condamner, ont aujourd’hui tout faux !
Gawlo.net (Le Témoin)
Tags: Bakhoum, Proc'

About Author