Dieureudieufé Bamba !


Sa sortie a été guettée, depuis des jours. Depuis l’affaire de la boutade d’Idrissa Seck autour de “Makka” et et “Bakkaa”, qui a fait saliver plus d’un. Eh bien, Serigne Mountakha a parlé. Et a très bien parlé. Non seulement, il a mis le “Mouridisme”, le “Tidianisme”, la “Khadriya”… sur un même pied. Mais aussi, il fait du pardon entre fidèles musulmans sa principale tasse de thé. En un mot comme en mille, le Représentant de Bamba sur terre préconise que les relations entre confréries soient unifiées et solidifiées au profit exclusif de l’Islam. Discours fédérateur, apaisant. Bref, c’est ce qu’on appelle un discours de poche. C’est-à-dire qui ne court pas les rues. Dieureudieufé Bamba !
Gawlo.net (Source A)
Previous LUTTE CONTRE LE CANCER : LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER L'AMÉLIORATION DE LA PRISE EN CHARGE DES MALADES
Next Au-dessus !