Après avoir confié à SourceA que la Législation permet d’user de balles réelles dans un mouvement de foule : Le Commissaire de Police à la retraite, Boubacar Sadio, victime d’un procès en sorcellerie

Après avoir confié à SourceA que la Législation permet d’user de balles réelles dans un mouvement de foule :  Le Commissaire de Police à la retraite, Boubacar Sadio, victime d’un procès en sorcellerie

Osons-le dire, tout de suite: au Sénégal, il y a des esprits tordus, dont le jeu favori est de chercher, quotidiennement, la petite bête aux honnêtes citoyens. Et ce à quoi l’on a assisté, durant la journée d’hier, avec le mauvais procès dont a été l’objet le Commissaire à la retraite, Boubacar Sadio Diallo. Dont le seul «tort» a été d’avoir expliqué à SourceA ce que la Législation prévoit pour les Agents des forces de défense et de sécurité, dans la gestion des foules, quand ils sont submergés par des manifestants violents. Si votre journal a tenu à revenir sur l’entretien que le Commissaire à la retraite lui a accordé, c’est pour clouer le bec aux contempteurs de Boubacar Sadio. Et, livrer les  preuves du mensonges et de la fumisterie tendant à faire croire à l’opinion que ce dernier cautionne la mort de Fallou Sène.

 

 

 

 

 

 

 

Gawlo.net (SourceA)

Categories: A LA UNE, ACTUALITÉS
Tags: BOUBACAR, Sadio

About Author