Édito : Savoir raison garder

Édito : Savoir raison garder

Face à une situation si tendue et qui pourrait hypothéquer le climat social, faut –il jouer aux pyromanes ? Au moment où les cœurs sont à l’horloge du pardon avec  le ramadan qui débute ce jeudi 17 mai, n’est-ce pas mal venu de mettre de l’huile sur le feu.  Le temps doit plutôt  être celui de l’apaisement. Et de quelque bord où l’on se situe, la paix vaut mieux qu’une situation insurrectionnelle. La mort de l’étudiant Mouhamadou  Fallou Sène de l’Université Gaston Berger de Saint – Louis, un père de famille de surcroit,  est  regrettable comme d’ailleurs toute  perte en vie humaine. Nul ne doit faire  de ce deuil qui frappe la communauté universitaire et que l’on ressent partout,  un fonds de commerce politique.  Cela nous parait même indécent. Tout autant nos forces de l’ordre ne doivent pas servir de punchingball. Ils ne méritent pas d’être humiliés. Ils restent les garants  de notre sécurité avec leur force  et faiblesse. Leur professionnalisme et erreur. Savoir raison garder  et trouver des pistes de sortie de crise en de tel moment de doute doit être  la vision de tous les acteurs politiques. C’est plus responsable que d’essayer  d’en tirer des dividendes.   La situation dans nos universités  reste complexe.  Ce temple du savoir n’a jamais cessé d’être un terreau de contestations.  S’asseoir autour d’une table, discuter, échanger, afin que de tels actes ne se reproduisent plus doit être le chemin qui mène à une paix définitive au sein du campus universitaire.  Le temps de la parole officielle doit également  être géré. Il ne s’agit pas de chercher à expliquer un meurtre  ou à disculper  des responsables. En ce temps de colère, tout mot  mal dit pourrait faire dégénérer la situation. Le temps est au dialogue qui mène à l’apaisement. Ce pays reste notre propriété, les étudiants nos enfants, ceux qui dirigeront demain ce bout de terre.

 

 

 

 

 

 

Gawlo.net (Madior SALLA)

Categories: A LA UNE, MANSOUR POST
Tags: garder, raison, Savoir

About Author