PARADOXES

PARADOXES
Charmant pays des paradoxes ! Un pays où, à ce rythme, la route qui mène à l’émergence pourrait être brouillée. Bon, il faut que l’on revienne à la réalité tout en cessant de nous préoccuper de l’accessoire. Comme ces deux concerts de deux musiciens que l’on présente comme un duel. Du n’importe quoi…Ou encore cet ambassadeur de France chez des confrères s’en vont tranquillement pour l’interroger sur nos problèmes domestiques… Vous pensez que les politichiens ne se moquent pas de nous? Vous n’avez pas aperçu l’ancien PM de Me Wade, Mister Jules, discutant du sexe des Arts avec l’ancien contempteur de son boss, Mister Latif? C’était lors de l’exposition. Ils ont dû parler des brûlots de l’ancien journaliste devenu politicien. Jules, lui au moins, il est honnête avec lui-même contrairement à l’autre qui fait de la politique avec son canard sans en donner l’air. Vous voulez sa photo? Pendant ce temps, février 2019 s’approche à grands pas. Et les cartes sont en train d’être brouillées. Il ne faut pas se nourrir d’illusions. Ça devient même une certitude. Ni Karim Wade, Ni Khalifa Sall ne seront candidats pour la présidentielle. Les dés sont déjà pipés et rien n’arrêtera celui qui veut se succéder à lui-même. Rien on vous dit. Et croyez-nous. Déjà, ils sont en train d’user de tous les artifices judiciaires en plus de mille et un scénarii pour mettre hors course l’ancien ministre du Ciel et de la Terre. Et ils y parviendront. Ça be sera  qu’un jeu d’enfants pour eux et leur Conseil constitutionnel des sept Incompétents. L’opposition? Les gens du pouvoir sont certains que c’est une bande de poltrons et que force restera à la loi. Ils ont déjà montré leur pouvoir dissuasif. Rien ne les arrêtera. Pendant que l’opposition dort et quelque activistes s’amusent, eux, ils déroulent… A ce rythme, on peut dire que, électoralement, c’est dans la poche. Mais pour l’émergence, il faudra repasser…

Gawlo.net : Kaccor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE
Tags: PARADOXES

About Author