États-Unis : déclaré cérébralement mort, un enfant de 13 ans sort du coma


La chaîne américaine Fox 10 rapporte l’histoire de Trenton, un adolescent sorti du coma alors que sa famille avait déjà accepté de donner ses organes.

Par 6Medias

C’est un miracle de la science que rapporte la chaîne américaine Fox 10, repéré par RTL. Il y a deux mois en Alabama, Trenton jouait avec l’un de ses amis et se trouvait dans la remorque d’un buggy, une sorte de quad, quand ils ont eu un accident et que la remorque s’est renversée. « J’ai heurté le sol en béton et la remorque s’est écrasée sur le dessus de ma tête, raconte Trenton. Après cela, je ne me souviens de rien. » Souffrant de sept fractures au crâne, le jeune garçon de 13 ans est transporté à l’hôpital.

Là-bas, il fait plusieurs arrêts cardiaques, dont un de 15 minutes, qui le laissent privé d’oxygène pendant de longs moments. « Quand il est revenu, les médecins m’ont dit qu’il ne serait jamais plus normal, explique sa mère à la chaîne américaine, ils m’ont dit que le manque d’oxygène avait été tellement important pour son cerveau que même s’il survivait, il serait un légume. » Trenton respire alors à peine et doit compter sur des machines pour rester en vie. Les parents du garçon signent alors des papiers pour permettre que les organes de Trenton soient donnés à cinq autres enfants.

Retour à la vie

Mais la veille du jour où les médecins devaient arrêter les machines permettant à Trenton de rester en vie, l’enfant montre quelques signes, il revient à la vie. Selon l’adolescent, il était au paradis pendant ces quelques jours de coma. L’adolescent a perdu beaucoup de poids, souffre encore et doit se lancer dans une importante rééducation – des dons ont été récoltés sur Facebook. Mais, cela n’empêche pas Trenton de garder son sens de l’humour, raconte Fox 10 : « Plus de corvée de vaisselle pour moi ! »

Previous 72h de grève de l'Alliance des Syndicats autonomes de la Santé: «And Gueusseum» se radicalise et promet de paralyser le système sanitaire
Next Russie : Medvedev nommé Premier ministre par les députés