ALPHA, VOUS N’AUREZ PAS NOTRE HAINE !

ALPHA, VOUS N’AUREZ PAS NOTRE HAINE !

Ah, ce cher Monsieur Alpha Condé !  On ne  nous le changera pas. Toujours  à chercher la petite  bête. Cependant qu’est – ce que le Sénégal lui a fait  mais aussi qu’est ce que le Sénégal n’a pas fait pour lui ? Apparemment, il doit nourrir quelques complexes  d’infériorité devant le président Sall. Lui le brillant intellectuel qui a bien assimilé  l’art de la rhétorique,  et  qui se voit voler le leadership   en Afrique par un géologue et surtout son cadet   de 23 ans. Y a de ces trucs que l’on n’oublie pas, surtout si la rancune est tenace. Quel intérêt à opposer la Guinée au Sénégal en matière de liberté de presse ?  Et puis,  un Président c’est d’abord l’art de la  diplomatie. Et à moins que l’on n’ait pas la jugeote là où il faut, c’est mal vu que de parler d’un pays frère. Ca peut donner des frictions aux peuples. C’est étonnant que la Guinée soit placée 104e quand dans des pays africains qui se disent démocratiques, des journalistes sont arrêtés et emprisonnés pour injures au chef de l’Etat », balance  Alpha Condé qui n’a pas eu l’élégance républicaine  de  penser à l’outrage fait à un collègue. D’ailleurs pour des rustres du genre, c’est trop  leur demander.  Et pour être précis dans ses médisances afin que nul n’en ignore, il sort la phrase qu’il devrait s’interdire de  prononcer « Quand je prends l’exemple de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, des journalistes sont arrêtés pour outrage au chef de l’Etat. Est-ce qu’on a fait ça en Guinée ? ». L’allusion est gravissime. Mais que peut on attendre d’un homme qui a tout oublié de la Téranga sénégalaise ? Un pays qui lui a toujours ouvert  ses portes quand, condamné à mort par contumace, il n’osait même pas mettre les pieds en Guinée.  Et il  revenait  toujours pour  s’envelopper de notre Téranga tout en se nourrissant de  notre ‘’ceebou  Jeen’’. On peut bien lui  pardonner ses incartades, n’oublions pas l’affaire Ebola !   Mais ça devient une récurrence  avec les sorties du cher Monsieur Condé à la mémoire très courte et à  l’esprit mesquin.  Mais si ça peut le guérir de son complexe d’infériorité vis-à-vis à notre pays, grand  bien lui fasse !

Madior SALLA

Categories: BLOG MADIOR SALLA

About Author