Le duel de la Médina !

Le duel de la Médina !
Casse à la mairie de la Médina : Bamba Fall pointe du doigt Seydou Guèye, le Sous-préfet et déclare la guerre à Macky


Alors que le monde du travail magnifiait la fête du 1er mai, en présentant ses cahiers de doléances au Président Macky Sall, la mairie de la Médina était sujette à la casse. Une violence que Bamba Fall, maire de la Médina, a attribué hier, à Seydou Guèye et au Sous-préfet, Djiby Diallo.

Entre Bamba Fall et Macky Sall, l’idylle n’aura duré que le temps d’une séance de Ngoyane. Hier, affaissé en face du frère du Président et maire de Guédiawaye, Aliou Sall, à savourer les charmes du Saloum. Aujourd’hui il a déclaré sans réserve la guerre au Président Sall. Il est bien loin le temps où le maire de la Médina s’improvisait en laudateur du chef de l’État et de son épouse. Fini donc le rapprochement politique tant décrié, Bamba Fall ne fera pas de concession dans sa peau d’opposant retrouvé. « Je dis à Macky Sall qu’à cause du Sous-préfet et de Seydou Guèye, je lui déclare la guerre et que le meilleur gage », a-t-il déclaré dans une vidéo qui circule sur la toile. A la base de sa colère débordante, une opération de sabotage contre le maire de Médina, ce 1er mai. Une bande de casseurs aurait profité de la fête du travail pour saccager l’institution à l’aide de jets de pierres. Alors que le maire et son équipe étaient occupés ailleurs à une opération de « Médina Set ». Une séance de nettoyage des ruelles pour magnifier le pavage des grandes artères. Quel rapport avec le ministre Secrétaire général du Gouvernement et le Sous-préfet de Dakar? Les deux seraient les commanditaires de cette violation. Bamba Fall : « Seydou Guèye et Djiby Diallo ont payé des nervis pour attaquer la mairie. Ils ont payé 3 000 à 5 000 FCfa par nervi, pour cette sale besogne. Ils savaient qu’ils n’allaient pas rencontrer de résistance avec le jour férié. Autrement, cela ne se serait pas passé comme ça. » De lourdes accusations que le maire a lancées avec la seule conviction qu’aucun digne fils de la Médina ne s’en prendrait à lui.

Entre Bamba Fall et Seydou Guèye, l’animosité ne date pas d’aujourd’hui. Sous fond de rivalité politique pour s’approprier le fief de la Médina, l’un et l’autre sont plusieurs fois partis à la confrontation, via leurs partisans. En 2015, Seydou Guèye, alors Directeur de cabinet  adjoint du chef de l’État, avait même servi une citation directe au maire de la Médina qui l’accusait là aussi d’être le commanditaire de la publication de la vidéo sur le scandale sexuel impliquant un élu municipal. Aujourd’hui encore, les soubassements politiques de cette nouvelle confrontation sont à chercher dans l’affaire du gazon synthétique. Avec la perte du stade Assane Diouf et alors que la commune compte 11 associations sportives et 22 écoles de football et d’éducation physique, le Conseil municipal a décidé de trouver un partenaire pour mettre en place du gazon synthétique dans les terrains. Une réalisation qui, selon le maire de la Médina, pourrait faire perdre définitivement à Seydou Guèye ses aspirations sur la commune. Une raison suffisante pour payer des casseurs afin de faire avorter le projet. « Comme l’État ne réagit pas à ces agressions, je leur dis que ce sera œil pour œil… Le Sous-préfet est un affairiste, un politicien menteur. Je le redis, c’est un menteur. S’il le faut, je retournerais en prison, mais je ne me laisserais pas faire. Il faut que les choses soit claires, un ministre qui consomme de la marijuana n’aura jamais aucune chance de gagner la Médina. S’il veut aider Macky Sall, il faut s’y prendre autrement. » Appel du pied au Président ou déclaration de guerre qui n’a pas laissé Seydou Guèye de marbre.


Réplique de Seydu Guèye, Ministre Secrétaire Général du Gouvernement :  » Bamba Fall n’a aucune conviction dans sa vie »

C’est reparti pour un énième round contre Bamba Fall. Pourquoi être contre ce projet de mise en place de gazon synthétique?

Je pense qu’il faut un peu de tenue et de correction dans les relations entre les gens civilisés. Le problème, tel qu’il se pose, ce sont des Médinois qui n’en veulent pas. Il (Bamba Fall) prend une cour l’école, en fait un terrain de football, en y mettant une pelouse synthétique. Il n’a qu’à faire cela sur le terrain du Djaraf, il y a un terrain de football qui peut accueillir une pelouse synthétique; Il ne faut pas confondre une cour d’école avec un terrain de football. Personne n’est contre son projet, mais une cour d’école n’est pas un terrain de football. C’est lui l’élu, il prend les décisions, mais les populations ont leur mot à dire. Je ne suis pas un lâche, je n’avance jamais masqué.

Avez-vous oui ou non payé des nervis pour saboter la mairie de la Médina?

Ce n’est pas ma pratique de payer de l’argent. L’attitude de ceux qui mélangent argent et politique est reconnaissable. Je ne connais pas ces pratiques. Maintenant, s’il veut m’impliquer, je suis pas d’accord pour défendre les intérêts de la Médina. En respectant ses prérogatives de maire, mais en m’occupant de mes droits de citoyen de la Médina. Il a été élu pour développer la commune, il n’a qu’à s’occuper de cela. Il est angoissé par son fantôme, il n’a qu’à aller se faire soigner chez les psychiatres.

L’accusation est assez grave. Comptez-vous porter plainte?

Il raconte des mensonges. Il n’a pas affaire à Seydou Guèye, mais aux Médinois qui veulent sauver leurs écoles. Et qui, depuis un certain temps, souffrent qu’on détruise des classes. Aujourd’hui, on veut transformer une cour d’école en terrain de jeu à commercialiser. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les populations. Maintenant, il n’a qu’à continuer à m’accuser. Bamba en a l’habitude… Ce ne sont pas des combats qui se règlent devant les tribunaux. Il a parlé par le canal des médias, si je porte plainte, on condamnera les médias. Donc, je ne tomberai pas dans son piège.

Cela ne vous gêne pas d’être la pomme de discorde dans sa nouvelle amitié avec le Président Sall?

Il faut savoir que Bamba Fall n’a aucune conviction dans sa vie. Sa seule conviction est son propre intérêt. Il n’a qu’à déclarer la guerre à qui il veut, nous, allons nous occuper de défendre la Médina et de travailler pour la réélection du Président. Bamba n’est pas ma préoccupation, il n’a qu’à lutter contre son fantôme.

Gawlo.net : Aicha Fall (L’Obs)

Categories: A LA UNE, POLITIQUE
Tags: Bamba, ET, Guèye, Seydou

About Author