«Double pitié»

«Double pitié»

On craignait le trop-peu, finalement, c’est le trop-plein. En fin de semaine dernière, c’est le khalife général des «Tidianes», qui a buté sur le refus poli des enseignants de cesser leur grève. Quelques jours auparavant, «Thiompal» avait profité d’un moment solennel, le 3 Avril, dans son adresse à la Nation et dragué les caméras du Sénégal, pour dire qu’il ajoutait 25.000 F Cfa à l’indemnité déjà dérisoire des chevaliers de la craie. La suite, tout le monde la connaît. «Salatoul Ala Fatiha» et son «Nguur» nous ont saoulés avec cette offre. Ensuite, ils ont surfé sur une possible division dans le camp des combattants. Malheureusement, la campagne de Com’ de «Père» et Cie n’aura duré que le temps d’une courte réflexion. Parce que les syndicats d’enseignants ont décliné la Bourse familiale de 25.000 F Cfa et décidé de poursuivre leur lutte. Bref, c’est à l’image du faux soutien d’un grand dignitaire religieux du Fouta en faveur de Sa Majesté. A peine a-t-il été théorisé que ça a accouché d’un gros flop. Alors, double pitié de «Buur», pour ne pas paraphraser «Baay Mandione», le fou de Thiaroye.

Gawlo.net : Mame Sagar (SourceA)

Categories: CHRONIQUE

About Author