Ndecky et son Patron !

Ndecky et son Patron !
Dominique Ndecky, conseiller technique de Racine Talla, Dg Rts : «Le Dg de la Rts est plus un Manager que quelqu’un qui exercer les taches d’un journaliste. Il ne signe ni d’Éditos, ni n’intervient dans les tâches journalistiques»

Hier, Source A a braqué ses projecteurs sur certains journalistes, qui, aussi invraisemblables que cela  puisse paraître, allient leur métier et la politique. En d’autres termes, il y a un nouveau type d’hommes de médias, qui, la journée, occupent les médias et vaquent à leurs occupations politiques, dès la tombée de la nuit. A cet effet, El Malick Seck, Yakham Mbaye, Ahmeth Aïdara, Thierno Amadou Sy de la Radiotélévision sénégalaise et Racine Talla ont été cités parmi ceux qui cumulent le métier de journaliste et l’activité politique. A la suite du premier jet du mini-dossier réalisé sur ces journalistes-politiciens, Dominique Ndecky, Conseiller technique de Racine Tall, Directeur général de la Rts, a joint, par téléphone, Source A. Et, c’est pour notifier à votre canard que «Racine Talla est plus un Manager que quelqu’un qui exerce les tâches d’un journaliste. Il n’intervient ni dans la confection des éditions, ni dans la collecte, encore moins ne signe d’Éditos. Il est vraiment loin de tout ce qui a trait à un quelconque mélange de genre». Poursuivant, il défie quiconque de lui prouver que «le Dg Racine Talla est mêlé ni de prés ni de loin au travail des Rédactions».

«Au Figaro, si tu n’es pas de la Droite, tu n’y travailles pas. Au journal Libération, n’en parlons même pas. Car si tu n’es pas de la Gauche, tu n’y travailles pas aussi»

Maintenant, Dominique Ndeky dit à qui veut l’entendre que, dans tous les pays du monde, on voit des personnes appartenant à des obédiences politiques clairement identifiées, manager des entreprises de presse. Pour le cas de BBC, on fait un appel d’offres, l’Assemblée en sélectionne trois profils et le président de la République finit par en choisir un. Poursuivant, le conseiller technique de Racine Talla explique, «au Figaro, si tu n’es pas de la Droite, tu n’y travailles pas. Au journal Libération, n’en parlons même pas. Car si tu n’es pas de la Gauche, tu n’y travailles pas aussi. Au journal Le Monde, il faut appartenir à la Gauche, tout comme, dans le journal Express, il faut militer à la Droite française». Aussi, Dominique Ndecky ne comprend pas qu’au Sénégal, certains veuillent en faire toute une histoire, quand un journaliste connoté politiquement, dirige une entreprise de presse.

«Il est vrai que ça fait désordre de vouloir soutenir un camp politique, aujourd’hui, et le lendemain, de présenter une édition, mais»

Toutefois, Dominique Ndecky, ergotant sur le cas de Thierno Amadou Sy, estime que «la Rts a fait montre d’un manque d’inattention, en laissant celui-ci présenter, ce jour-là, l’édition de 20 heures. «Il est vrai que ça fait désordre de vouloir soutenir un camp politique, aujourd’hui, et le lendemain, de présenter une édition. On avoue que cela nous a, juste, échappé. C’est une erreur qu’un élément du présentateur ait glissé dans le fil conducteur», explique le Conseiller technique de Racine Talla.

…«la vérité, c’est que, ce jour-là, ce n’est pas Thierno Amadou Sy, qui devait présenter l’édition de 20heures»

Pour Dominique Ndecky, «la vérité, c’est que, ce jour-là, ce n’est pas Thierno Amadou Sy, qui devait présenter l’édition de 20Heures. mais plutôt l’un des présentateurs-vedettes, en l’occurrence Cheikh Traoré ou Lamine Diédhiou. Malheureusement, au dernier moment, celui qui devait être à l’antenne, est tombé malade. C’est pourquoi, on s’est attachés les services de Thierno Amadou Sy, pour qu’il supplée celui qui était censé présenter l’édition». D’ailleurs, explique le bras droit de Racine Talla, «Thierno Amadou Sy est détaché au Ministère de la Gouvernance Territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, où il exerce les fonctions de Chargé de Communication». Pour rappel, avant que la Direction générale de la Rts n’ait joint Source A, Thièrno Amadou Sy avait appelé votre journal. Ce, pour persister et signer qu’il n’a pas fait passer son élément, lors de l’édition incriminée.

Pourquoi Mamadou Sy Tounkara de la 2STv est une sérieuse étude de cas

Autre homme de média qui préoccupe, également : Mamadou Tounkara Sy de la 2Stv. Candidat malheureux aux élections législatives de 2017, au détour desquelles il n’a même pas pu bénéficier des largesse du plus fort reste, l’homme adore accabler de ses sarcasmes tous ceux qui ne réfléchissent pas comme lui. Le régime en place, n’en parlons pas ! Mamadou Sy Tounkara, même s’il n’est pas journaliste de profession, abuse de son temps d’antenne à la télévision d’El Hadj Ndiaye, pour catapulter dans les cordes tous ses contradictions.

 

Gawlo.net : Omar NDIAYE (Source A)

Categories: POLITIQUE
Tags: ET, Ndecky, Patron, son

About Author