LES MOUCHES ET L’ALBATROS

LES MOUCHES  ET L’ALBATROS

La récurrence avec laquelle sont distillées certains ‘’fake news’’ concernant le ministre de l’Économie et des finances montre que ce dernier gêne beaucoup, mais qui et pourquoi ? L’on sait que la mare boueuse  de la politique est infestée de crocodiles aux dents acérées prêts à donner des coups fourrés. M. Bâ devait savoir,  quand le président Macky lui témoignait de sa confiance en le nommant à la tête de Dakar lors des législatives 2017 , qu’il allait être pris dans les rets du regard nocif de l’adversité politique.  Mériter la confiance du chef  et être un soutier de ses efforts pour mettre le pays sur les  rampes du développement et de l’Émergence, cristallise parfois toutes les rancœurs et  frustrations émanant des antagonismes ambiants des uns et des autres.

Nul n’ignore que le temps d’une élection est aussi le temps des rumeurs infondées, des invectives salaces, des antagonismes et des coups fourrés donnés ou commandités. Les bras armés de ces intrigues de sérail sont pour la plupart des relais, nichés dans la presse, considérés comme des snipers à la solde de malfaisants.

Le sieur Baba Aidara, ‘’journaliste’’ sénégalais établi aux Usa s’est illustré, récemment  dans  un post  sur son mur facebook, par un ‘’fake new’’ indigne de quelqu’un qui voudrait informer juste et vrai. Mais il n’en est pas à son premier coup car, sa prétendue démission de la Rfm est le fait d’une fausse info publiée au sujet de l’affaire Assane Diouf, l’insulteur public. Publier gratuitement une info non recoupée, une info qui ‘’tue’’, comme on dit dans le jargon, pour faire le buzz est le fait souvent de journalistes en mal de notoriété. Mais publier une information sensible qui pourrait déstabiliser l’appareil d’État à son sommet est  tout simplement irresponsable et dangereux et ne peut être que l’affaire d’un sniper dont l’intention est de ‘’détruire’’ un homme et le jeter en pâture à l’opinion publique.

Des Baba Aidara font flores dans l’espace médiatique sénégalais, surtout dans la presse en ligne plus prompte à véhiculer des info-buzz, qui piétinent quotidiennement l’éthique et la déontologie,  qu’ à informer juste et vrai.

Cependant, devant cette campagne de dénigrement systématique et éhontée, le ministre Amadou Bâ reste zen et au-dessus de la mêlée comme l’albatros,  pour mieux se consacrer à sa mission essentielle qui est de soutenir le Chef de l’État et de l’aider à atteindre ses objectifs majeurs.

(A suivre)

 

Madior Salla   

Gawlo.net

Tags: Aidara, Baba

About Author