Comme toute chose a une fin, celui que l’on peut surnommer le bourreau du groupe Futurs Médias est finalement tombé.
En effet, Mario Gomis a été mis aux arrêts pour avoir été pris la main dans le sac dans ce qu’il est convenu d’appeler la série de cambriolages dans les locaux du groupe Futurs Médias.

Que s’est-il passé?

Dakarposte, qui a enquêté, à l’image de limiers, sur cette rocambolesque affaire de vols de numéraires estimés à plusieurs millions de francs cfa, a appris de bonnes sources que Mario Gomis n’en est pas à son premier coup. Il est l’auteur des trois cambriolages réussis dans les locaux sis aux Almadies abritant la télévision de Youssou Ndour.
D’ailleurs, Mario, qui est passé aux aveux devant les redoutés enquêteurs de la SR de la gendarmerie , a reconnu qu’il est l’alpha et l’oméga de cette série de trois larcins au cours desquels il a réussi à se tailler avec plusieurs millions de nos pauvres sous dévalués.

Comment a-t-il pu voler autant d’argent dans le bureau de la caisse centrale de TFM sans éveiller le moindre soupçon?
Mario Gomis est employé comme électricien depuis 2005 chez Youssou Ndour. Précisément, la villa de la star planétaire sise aux Almadies et qui a été transformée en plateaux et bureaux abritant la télé de l’auteur de Nothing in vain. C’est donc un jeu d’enfant pour cet ancien militaire de faire son sale boulot, autrement dit se transformer en héritier d’Arsène Luppin et chiper le soir venu toute la recette émanant des insertions publicitaires. Étant un habitué des locaux , les chuchotis, bref de tout de ce qui se passe surtout en sa qualité de technicien, Mario sait où est gardé la manne financière du groupe.

Après avoir bien mûri son modus operandi, Mario réussit son premier coup sans attirer l’attention sur lui. Comme on dit, chassez le naturel, il revient au galop. Il récidive. Puis, chipe une troisième fois plusieurs millions. Et, à chaque prouesse de Mario, la Section Recherches de la gendarmerie s’installe presque chez YOU. Des empreintes sont prélevées. Les éléments du commandant Issa Diack ont beau fait des pieds et des mains pour démasquer le ou les auteurs de cette série de casses. En vain.

Depuis le premier forfait, un vent de suspicion sévit chez YOU. Le malaise s’installe. Les commentaires vont bon train. Chaque employé épie son collègue. La hiérarchie de l’entreprise de presse devient dubitative sur tout le monde, même des membres de la fratrie de la star planétaire sont surveillés à un moment comme de l’huile sur le feu. Après avoir trituré les méninges, la direction du groupe Futurs Médias décide d’installer des caméras de surveillance. Mario, en tant qu’électricien donne un coup de pouce aux autres techniciens lors de l’installation des caméras de surveillance.

Et, pour avoir assisté au début et à la fin des installations, l’idée d’une quatrième casse trotte dans sa tête. Mario se dit, dans son for intérieur, qu’il peut saboter les caméras de surveillance dont l’unité centrale est installée dans le bureau du fils du patron. Mais, c’était sans savoir l’ingéniosité des tenants de la boîte. Qui, à l’insu du personnel, ont installé d’autres caméras- espions.
Mario, informé que Birane Ndour venait de quitter le sol ferme de Dakar pour rallier l’étranger, déroule alors son plan mûri depuis un certain temps. Il se planque quelque part dans la nuit du mardi au mercredi dernier à travers les labyrinthes de Tfm.

Et, c’est aux environs de 5 heures du matin qu’il a essayé de cambrioler le bureau de la caissière. Ce, après avoir saboté l’installation des caméras de surveillance. Ce (in) digne héritier d’Arsène Luppin ignore que d’autres « yeux » c’est-à-dire d’autres caméras miniatures ont filmé toute la scène. Malheureusement, pour lui, il fait un bruit par inadvertance dans sa tentative d’entrer par effraction dans le bureau de la caissière. Ce qui attire l’attention du nommé Diam, un autre employé comme vigile. Lequel, alerte à son tour ses collègues de la SAGAM.

» Même s’il avait réussi son coup, les caméras-espionnes l’ont filmé en flagrant délit. Alkhamdoulilah, Dieu a tranché. Le voleur a été démasqué. Tout est bien qui finit bien » révèle , l’air soulagé, cette dame au nombre du personnel de Bodio-Bodio.
Quoi qu’il en soit, Mario risque de durer dans les ténèbres.
À moins que You… désiste

dakarposte