LE VIOL SELON LA PHILOSOPHIE DE SONGHE DIOUF

LE VIOL SELON LA PHILOSOPHIE DE SONGHE DIOUF

Mais c’est quoi tout ce boucan-là ? Le professeur Songué Diouf, qui s’engonce de ce titre si pompeux, semble avoir hérissé l’épine dorsale de  quelques vertueux  dames et mecs qui viennent porter secours à leurs sœurs. Dans une émission que tout le monde juge débile et que tout le monde regarde, l’éminent chroniqueur, professeur de philosophie,  a dit sa pensée. Selon  lui, s’il y a autant de viols, c’est parce que les jeunes dames incitent les mecs à les sauter. Une démarche lascive, un accoutrement digne des putains en plus des formes gracieuses. Un cocktail pour faire exploser la tête d’un mec et faire voler la fermeture de son pantalon pour se ruer comme un animal sur sa proie. L’homme deviendrait ainsi un animal. Le professeur a peut- être puisé dans ses cours pour argumenter sa pensée. Et si on suit son argumentaire, les dancings et autres « xawaré » de Waly Seck, Pape Diouf  seraient une niche de violeurs. Car dans ces foras de luxe et  luxure, les demoiselles s’offrent presque nues. Et gare à celui qui ne pourrait retenir ses pulsions libidinales. Nos rues également sont des lieux d’expression de notre animalité. Rassurez- vous, mesdemoiselles, ne vous couvrez pas. Vous rendriez notre environnement déjà morose, très sinistrose. Faites – vous voir et découvrir. Le professeur n’a pas tort, mais il n’a rien compris.

 

Gawlo.net (M. S.)

 

Tags: Viol

About Author