ENLÈVEMENTS ET MEURTRES DES ENFANTS : IDY SECK PARLE D’ACTES IGNOBLES ET DE LA FAILLITE DE L’ÉTAT

Le président du parti Rewmi s’est vivement ému du fléau que constituent les enlèvements, viols ou assassinats d’enfants. Idrissa Seck, qui accusent implicitement certains hommes politiques pour qui il n’y pas de limites pour conquérir le pouvoir, engage la responsabilité de l’État qui doit, selon lui, garantir la sécurité des personnes et des biens.
Idrissa Seck s’est prononcé sur les enlèvements, assassinats entre autres dont sont victimes les enfants ces derniers temps au Sénégal. Pour Idrissa Seck, les politiques en sont pour quelques choses, mais aussi, accuse-t-il, l’État doit jouer son rôle pour éradiquer ce fléau.
«Je trouve cela ignoble, inacceptable et insupportable. Toute forme de violence exercée sur des êtres humains est répugnante. Mais ça l’est davantage, si ça s’attaque à des enfants», s’est-il écrié de Darou Mous où il se trouvait pour les besoins de sa visite dans les bastions du Mouridisme.
L’ancien Premier ministre d’ajouter : «Ni le pouvoir, ni les biens terrestres ne doivent justifier qu’on s’en prenne à des enfants. Et la responsabilité première de l’État est de garantir la sécurité des personnes des et des biens».
Mais, les hommes politiques ne sont pas étrangers à ces pratiques des moins inhumaines : «au-delà de ces enfants, il y a certaines pratiques effroyables chez les hommes politiques qui sont aveuglés par la quête du pouvoir, au point de s’adonner à des pratiques ignobles», fustige-t-il.

Tags: Idy

About Author