ÉMISSION D’EUROS-BONDS Les caisses pleines aux as

ÉMISSION D’EUROS-BONDS  Les caisses pleines aux as

 

Pour la réalisation des projets du Plan Sénégal émergents, le gouvernement du Sénégal a émis avec succès des euro-bonds. Plus de 1400 milliards ont été ainsi levés sur le marché financier international, selon un communiqué du Ministère de l’Économie et des Finances, qui confirme l’information publiées par EnQuête, hier.

Le Président de la République, Macky Sall, peut s’estimer heureux. Comme l’a révélé EnQuête, l’émission par son gouvernement des euro-bonds a connu un  «grand succès» sur le marché financier international. A travers un communiqué, le ministère de l’Économie, des Finances et du Plan confirme l’information selon laquelle le Sénégal le Sénégal a levé 2,2 milliards de dollars, soit 1 446 milliards de francs Cfa. «Cette levée a été réalisée au moyen de deux tranches inaugurales : l’une (01) milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre d’un (01) milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75%», lit-on dans le document. Ainsi malgré les notes alarmistes de la banque mondiale et du Fonds monétaire international, le ministre Amadou Ba ne semble pas prêt à marquer le pas dans la politique d’endettement du Sénégal. Mais, tient-il à préciser pour lever tout équivoque, les «les ressources  issue de cette émission vont servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal Émergent (PSE) initiés par le Président Macky Sall, notamment ceux inscrits dans le budget 201, mais aussi le rachat de certains crédits, notamment l’Euro-bond de 2011 dans le cadre de la stratégie de gestion de la dette»

Aussi faut-il retenir que plus que jamais, les marchés financiers ne semblent nullement ébranlés par les différents rapports issus des institutions de Bretton Woods. Ils continuent de faire confiance à l’Etat du Sénégal. Au grand bonheur des autorités. «L’émission, émise ce mardi 6, a été très largement souscrite grâce aux bonnes appréciations de la situation et des perspectives macroéconomique du Sénégal», renseigne le document. Plus explicite, les services d’Amadou Ba estiment même que les souscriptions ont dépassé les attentes du gouvernement. Alors qu’elle étaient de 2,2 milliards de dollars, ils ont franchi le cap des 10 milliards de dollars, avec près de  300 offres pour chaque tranche. «Cet engouement sur les titres du Sénégal dénote une grande confiance du marché financier  international en la politique mise en œuvre par le président de la République, au regard des performances économique du Sénégal, notamment la consolidation de la croissance, la baisse du déficit et la maîtrise de l’endettement (risque de surendettement faible)», se réjouissent les services du ministère des Finances.

Gawlo.net (EnQuête)

Categories: ECONOMIE

About Author