LIBRE OPINION

LIBRE OPINION

Dans l’exécution de ses obligations contractuelles Senelec a été défaillante lorsqu’il s’est agi de fournir correctement et régulièrement l’électricité aux clients.

Cela avait impacté négativement sur ses relations avec la Clientèle.

Qui ne se souvient pas des « émeutes de l’Électricité » ?

A l’époque la situation de l’Entreprise était caractérisée par :

  • Une faible rentabilité.
  • Des difficultés financières.
  • Une qualité de service défaillante.
  • Mauvaise image de marque.

A Cela s’ajoutait la démotivation et le découragement des Agents Senelec eux-mêmes qui ont souffert de différentes gestions de directions générales. Ne jetant l’anathème sur personne, il convient malgré tout de préciser que les agents ne se sont jamais épanouis et ont souffert de la mauvaise gestion de ses fortes ressources humaines.

Lorsque le Président Macky SALL accéda à la magistrature suprême du pays en 2012 il a décliné son Plan pour un Sénégal Émergent(PSE) et depuis nous sommes sur le chemin de l’Émergence.

C’est un Sénégal Émergent en marche avec la présidence de monsieur Macky Sall.

Une des conditions pour l’atteinte des objectifs du PSE passe inéluctablement par une bonne maitrise de l’Energie et d’une Senelec performante.

Clairvoyance de monsieur le Président de la République qui décida de confier la direction générale de Senelec à son ancien directeur de Cabinet, monsieur Mouhamadou Makhtar CISSE.

Appréhendant la vision et les ambitions du Président Sall pour le Sénégal et les sénégalais, il se mit aussitôt à la tâche : amélioration du taux de production, plan d’action prioritaire 2016-2018,promotion du Woyofal, la notation financière et la certification, le processus de mise aux normes de la société.

Très vite les agents Senelec ont retrouvé la fierté de travailler et se sont mobilisés autour et derrière leur Directeur Général avec son Task Force(COMDIR) et ont adhéré à son plan : le Plan Yessal où il projette dès 2020 de faire de Senelec une entreprise performante, attractive, toujours au service de la satisfaction de ses clients et du développement économique et social du Sénégal.

D’ores et déjà Senelec s’est réconciliée avec sa clientèle : fourniture satisfaisante de l’électricité, service de qualité et à moindre cout accordé au client, la transformation des délestages en épiphénomène…

L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut ! Dit-on.

A Senelec les agents sont fiers de leur Directeur Général qu’ils aiment présenter en modèle.

Chaque agent s’identifie à lui et se bat chaque jour davantage pour relever tous les défis de l’Électricité.

La dimension de l’homme qui nous dirige vaut de notre part (agents) tous les sacrifices et notre engagement à satisfaire le client.

Cette dimension est ontologique, fabuleuse avec son corollaire d’un destin exceptionnel, pour qui connait le parcours de l’homme. Ma cha Allah !

Nous, agents Senelec, exprimons notre gratitude et notre reconnaissance au Chef de L’État pour l’avoir choisi et porté à la tête de l’Entreprise.

Il est rarissime qu’un homme de sa dimension allie avec harmonie et cohérence des tendances qui chez beaucoup ont suscité malaise et distorsion au niveau de leur personnalité et les ont conduit à développer un manque notoire d’intégrité et d’humilité.

Monsieur Makhtar Cissé sait concilier avec une aisance déconcertante des prédispositions cartésiennes qui lui ont valu d’être un grand homme partout où il est passé et où il a exercé (Douane, Inspection Générale d’État, Gouvernement, Cabinet du Président) avec un niveau de piété et de foi qui ont fini de le consacrer : une icône de la probité impartiale, imparcellaire, impartielle… qualités qu’il fait valoir dans un monde où le basculement dans la mauvaise foi est le risque le plus imminent.

J’ai écouté l’homme à la cérémonie de Présentation des vœux 2018 du Personnel à son DG, cour siège Vincens : il met le bon DIEU au-devant de tous les intérêts à lui pourtant bien facilement accessibles.  

Puisse le bon DIEU le rétribuer en bienfaits à l’infini et le combler de la récompense de le laisser vivre trop longtemps afin qu’il continue de servir son Pays et de propager autour de lui son exemple du choix de l’humilité spirituelle sur toute autre considération …

Vive MMC (Mouhamadou Makhtar Cissé) pour un Sénégal Debout et qui tel un soldat est au service exclusif du Président de la République dont, j’aime le rappeler, sa présidence est le tremplin pour l’Émergence du Sénégal.

Abdou Salam Touré

Service Contrôle des Revenus de SENELEC.

 

 

Categories: SENELEC QUOI DE NEUF
Tags: Senelec

About Author