Le serpent et les «100» m…

Le serpent et les «100» m…
Chaque jour du procès du maire de la ville de Dakar a son petit numéro. Des Avocats qui se toisent, le Procureur de la République qui encaisse des coups verbaux, c’est dans l’ordre normal des choses de l’audience, diriez-vous. Mais quand du surnaturel s’emmêle, c’est la débandade. Et, c’est ce qui s’est passé hier huer au procès de Khalifa Sall et ses co-prévenus. Un oiseau qui a fait irruption dans la salle en pleine audience dans le cadre du procès autour de la Caisse d’avance de la Municipalité de Dakar, a failli interrompre le débat.

…de Me Kane et de l’Agent judiciaire de l’État

D’aucuns croyant que c’était un reptile. Après le cafouillage, c’est un gendarme qui rassure la foule qu’il s’agit, en réalité, d’un oiseau. Le juge, qui regardait la scène, ne s’est pas empêché de rigoler. Surtout que Me Abou Dialy Kane «a fait un saut à la Usain Bolt». Et, vous devinez quoi ? Notre sprinter national n’était pas le seul à avoir pris la tangente. Puisque l’Agent-judiciaire de l’État, chargé de veiller sur le grenier national de nos maigres ressources, a détalé plus vite que «leuk», le lièvre. Et se dirige vers le juge.

Gawlo.Net (Source A)

Categories: POTINS D'ICONE
Tags: PROCES

About Author