SÉNÉGAL : LE GRAND CHAMBARDEMENT !

SÉNÉGAL : LE GRAND CHAMBARDEMENT !

Ça gaze fort, gueule fort !!!!C’est la saison électorale qui va nous mener à la présidentielle de 2019.  Et il vous faudra soit ouvrir grandement les oreilles ou bien porter des boules quiès. En tout cas, ça va gueuler fort et c’est le début des hostilités. Pour le moment, ce sont les avocats  qui sont à l’affiche dans le procès dit de ‘’la caisse d’avance’’ de la mairie de la ville de Dakar.  Les échanges sont vives, d’autres carrément  irrévérencieuses  à l’instar des  propos  du bâtonnier  de chez Paul Biya qui se demande si les mecs de ce pays ne sont pas par hasard castrés alors qu’ils soulèvent, partout où ils mettent les pieds,  les jupons  et pagnes de ces dames avec une déconcertante facilité.  Vous connaissez l’art de baratiner de nos compatriotes. Une insulte ? Pas du tout, puisque l’on ne s’indigne plus de rien. Bref, l’esprit contestataire a déserté la populace. A voir par exemple Talla Sylla, le maire de Thiès, jadis si percutant dans la posture où il est actuellement, l’on peut penser qu’il s’est bien ramolli. A moins que tout cela ne soit les effets  des fameux coups de marteau. Bref, l’on ne s’indigne plus de rien.  C’est certainement là, les raisons de la sortie de Me Kamga qui ne reconnait plus notre pays où l’on s’indignait de tout. Rassurez- vous ! Y a Idrissa Seck qui balance ses missiles. Mais malheureusement, il ne trouve pas d’adversaires en mesure de lui porter  la contradiction. A la place, ce sont des insultes qui fusent. Ce qui donne une certaine monotonie. Fort heureusement, il y a nos musiciens pour l’ambiance. Quand Waly Seck affiche ses ambitions de dépasser Youssou Ndour, il y a un certain Mame Gor Diazaka, – celui qui se déclare le meilleur chansonnier de ce pays-  qui lui demande de revoir ses prétentions à la baisse. Lui, il n’est pas ambitieux et toujours accroché aux basques des autres pour exister. Pourquoi donc pensez- vous à Youssou Ndour ou Cheikh Amar qui s’est fait discret depuis quelque temps ?  Y a de l’étincelle dans l’air … Queen Biz soutient qu’elle serait la pute la plus chère à Galsen, si bien sûr l’idée de vendre ses charmes lui trottait la tête. Il n’en est pas encore là. Même pour 150 millions, elle ne coucherait pas. On attend qu’elle nous dise la somme qui la pousserait à s’étaler  sur un lit. A ce rythme, elle risque de mourir vieille fille puisque par A ou par B, mariée, elle se donnerait même pour 0 franc. Vous ne pensez pas ?   A moins qu’elle n’affiche ses prétentions pour la dot.  Messieurs, vous êtes avertis !

M. S.

Tags: Sénégal

About Author