Le conflit Mame Mor Anta Saly-Lat Dior Diop revisité devant la barre

Le conflit Mame Mor Anta Saly-Lat Dior Diop revisité devant la barre
Avocat de Mbaye Touré, Yatma Diaw et Yaya Bodian, Me Youssoupha Camara a demandé au tribunal de relaxer ses clients, co-prévenus de Khalifa Sall dans le cadre du procès de la Caisse d’avance de Ville de Dakar.
Aussi, l’avocat a invité le tribunal a déclaré « irrecevable la constitution de partie civile de l’État du Sénégal ».
« Yaya Bodian et Yatma Diaw n’ont apporté ni aide ni assistance, a-t-il plaidé ce matin, 18e jour du procès de Khalifa Sall et Cie. En ce qui concerne Mbaye Touré, poursuivi pour, entre autres, association de malfaiteurs, il n’y a pas eu de concertation. Il n’y a pas eu d’entente au préalable. Délit de faux, y en a pas, ni de complicité d’escroquerie. Relaxez-les et ce ne sera que justice. »
Au cours de sa plaidoirie, Me Youssoupha Camara a laissé entendre que Khalifa Sall est dans la même situation que certaines figures de l’histoire du Sénégal qui ont connu des déboires à cause de leurs convictions.
Gawlo.Net (Source A)
Categories: POTINS D'ICONE
Tags: Justice

About Author