Dieuppeul : une femme divorcée interrompt sa grossesse pour…


Une femme divorcée, du nom de Y.Diallo est jugée au flagrant délit pour avortement au tribunal de Dakar. L’indélicate divorcée de quatre (4) mois a interrompu sa grossesse pour ne pas être le sujet de débat de son entourage.

Seulement elle ignorait les conséquences de sa forfaiture, vu que c’est un acte qui lui ouvre directement les portes de la prison. Devant la barre du tribunal des flagrant délits de Dakar pour délit d’avortement, Y. Diallo nie les faits, mais la science expose la vérité.

Son gynécologue rétorque: » la prévenue a interrompu sa grossesse de 4 mois qu’elle ne voulait pas garder. Les résultats attestent que Y. Diallo a pris des médicaments pour attenter à sa grossesse ».

Previous États-Unis : la Maison Blanche secouée par une affaire de violences conjugales
Next VIDEO – GAMOU DE LOUGA – Le Gouverneur boude la Cérémonie: Très en colère, Serigne Mansour Sy Djamil crache ses …