Gros scandale autour d’un contrat signé au cours du séjour de Macron

Gros scandale autour d’un contrat signé au cours du séjour de Macron

Au cours du séjour du président français, Emmanuel Macron, à Dakar, des contrats ô combien juteux pour les intérêts français ont été signés.

Parmi ces contrats, celui qui octroie à l’entreprise française Fonroche Eclairage le plus grand projet d’éclairage au monde. L’objet de cette convention est grandiose: éclairer 30% du Sénégal avec 50 000 lampadaires solaires pour la bagatelle de 87 millions d’euros.

Ce marché va susciter une contestation sans précédent. En effet, au cours des trois appels d’offres qui avaient été organisés par l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (Aner), aucun n’a été remporté par Fonroche Eclairage. Cette entreprise n’a pu rafler la mise qu’à la faveur de l’intervention directe d’Emmanuel Macron. Pour justifier le choix de cette société pistonnée, les autorités sénégalaises ont allégué un « rétablissement de l’équité » suite à la falsification des résultats des appels d’offres par… Thierno Alassane Sall alors qu’il dirigeait le département de l’Exergie.

L’argument ne convainc évidemment pas les soumissionnaires lésés qui préparent une grosse riposte face à ce qu’ils prennent pour une diversion dans l’objectif de déférer à l’injection de Macron. Yerimpost va revenir sur les détails de cette affaire qui a vu les autorités sénégalaises céder à une pression politique sur un enjeu économique aussi important.

Signe de la magouille, Fonroche Eclairage a implanté des lampadaires sur la voie menant à l’Aibd et commencé à installer une usine de fabrication des lampadaires avant la signature de la convention. Sûrement sur la base d’une assurance donnée par le président français. La parole de Macron est sacrée !

Categories: ECONOMIE
Tags: ET, Macky, Macron

About Author