Pour faire mal : Idy, « chef de l’Opposition » s’arroge le temps de Karim et Khalifa

Pour faire mal : Idy, « chef de l’Opposition » s’arroge le temps de Karim et Khalifa

Idrissa Seck, le leader de Rewmi est à pied d’œuvre pour vendre son image au Sénégal des profondeurs. Il  sillonne le pays  en  s’arrogeant du coup le temps de Karim Wade et Khalifa Sall. Temps qui préoccupe densément le pouvoir. Aujourd’hui, il apparait comme le principal challenger de Macky Sall. De facto, il devient le « chef de l’opposition. »

Après les  déluges de feux qu’il ne cesse d’assener à ses adversaires du pouvoir au gré de ses tournées à l’intérieur du pays, Idrissa Seck, le leader de Rewmi a mis le pouvoir de Macky dans tous ses états. En atteste les répliques acerbes du premier ministre Mahammad Boune Abdallah Dionne qui  traite l’opposition de  troubadours et  de spécialistes de l’incantation du verbe. « Ce réveil brutal »du Macky démontre  à l’évidence qu’Idy est en passe de gagner le pari de s’arroger le temps de Karim et Khalifa pour soigner son image de marque et mettre à nu les ratés du régime sur tous les plans. Les affaires Karim Wade et Khalifa Sall caporalisent  de plus en plus l’attention du pouvoir au point de le  placer sur «  une poudrière » au regard du front social en pleine ébullition. Idy devient de facto le «  chef de l’Opposition » que rien n’empêcherait d’amener Macky au second tour en 2019.Présentement, tous les regards se tournent vers lui en tant qu’alternative susceptible de s’opposer à la carrure du chef de l’État. Même  ceux qui ne le piffaient pas hier, commencent à s’intéresser à lui. Et en politique, rien n’est anodin et tout acte politique posé pèse plus qu’on ne puisse l’espérer.

Categories: POLITIQUE
Tags: Idy

About Author