Bienvenue, Macron !

Bienvenue, Macron !

On l’attendait sans jamais oser croire qu’il serait au Sénégal. Cela a toujours été un plaisir sous nos tropiques d’accueillir des présidents européens et surtout de la France avec qui nous avons en partage la langue de Molière et d’autres vieilles traditions. C’est signe de bonne santé et un succès pour notre diplomatie.  Enfin, il foulera le sol du pays dès ce  jeudi 1èr  février qui était, jadis, férié  quand Abdou Diouf scellait notre destin à celui de  la République sœur de la Gambie avant que le fou de Kanila, Yaya Jammeh, ne déchire la feuille, développant des muscles pour montrer sa force de frappe face à l’irrédentisme casamançais. L’histoire retiendra qu’il a été chassé du pouvoir avec l’aide de l’Armée sénégalaise. Un funeste sort qui l’a renvoyé loin de son pays où l’on cherche à avoir sa tête pour la couper à la mesure de ses crimes. Fin de l’histoire… Ce 1er février donc, le président de la République française sera l’hôte du Sénégal. Toutes affaires cessantes, il sera accueilli par le conglomérat  du BBY. Puisqu’il serait fort hasardeux de parler du peuple, la première formation politique  du pays, le PDS, ayant appelé  à faire voir « rouge » au président Sall. Peut -être que le pouvoir sera assez intelligent pour laisser ceux qui ne sont pas contents de manifester leur colère par le port du foulard rouge rendu populaire par celui qui appelle  aujourd’hui à cette manifestation. La réprimer serait une façon toute gauche de mettre en danger la vie de l’hôte du pays. L’autoriser,  l’expression vivante  et vivifiante de notre belle  démocratie. Pardon pour l’euphorie  au niveau des mots!   Que tout donc se fait  dans le calme et  sans excès pour célébrer l’hôte de marque à notre manière.  Que cent fleurs s’épanouissent, que cent écoles rivalisent pour le bonheur d’Emanuel Macron et sa si charmante épouse. Pourquoi souriez- vous ?  Bienvenue Macron au pays où la « Téranga » se décline au quotidien, malgré la crise.

 

 

Gawlo.Net (M. S.)

Categories: BLOG MADIOR SALLA
Tags: Bienvenue, Macron

About Author