ATEPA : ‘’MOI, UN PLÉNIPOTENTIAIRE DU MFDC’’ ?

ATEPA : ‘’MOI, UN PLÉNIPOTENTIAIRE DU MFDC’’ ?

Pierre Goudiaby Atepa ! C’est un homme meurtri et touché dans sa chair que  Gawlo.net  a retrouvé, hier dimanche, dans sa résidence de la Corniche, pour l’équilibre de l’information. Le célèbre architecte, par ailleurs Président du Collectif des Cadres Casamançais, ne saurait expliquer, selon ses termes, ‘’les propos irresponsables d’un Responsable de la trempe d’Abdoulaye Makhtar Diop, Grand Serigne de Dakar et vice-président de l’Assemblée nationale’’.

Depuis cette sortie de son condisciple du lycée Blaise Diagne, le président du Groupe Atépa ne décolère pas. Mais le pic a été atteint lorsque sa petite-fille, avec la nonchalance et l’innocence des enfants, lui a demandé s’il faisait partie de ceux qui ont été à l’origine du carnage  de Bofa. Là, la meurtrissure s’avère intenable ! D’où sa décision de saisir ses avocats pour laver l’affront devant le Tribunal.

Mais se demande-t-il, où était Abdoulaye  Makhtar Diop quand, depuis un peu plus de 30 ans, il n’a  cessé de marquer son opposition à l’indépendance de la Casamance, notamment lors du Forum présidé par feu le ministre d’État Assane Seck ? En plus, ajoute Atépa, en tant qu’acteur majeur de l’État, donc suffisamment informé , l’ancien ministre qu’il est, ne  saurait mettre, selon lui, sous le boisseau son discours remarquable devant les leaders du MFDC, lors des Assises de Foundiougne.

En outre, ayant grandi sous l’ombre de M. Emile Badiane, le précurseur du MFDC originel et ancien  député, maire et ministre du gouvernement du président Senghor à l’aube de l’indépendance du Sénégal, il ne saurait franchir le Rubicon et militer dans un mouvement qui prône l’indépendance de la Casamance. Notons que le MFDC originel ne prônait pas l’indépendance du Sénégal. Il y a lieu de reconnaître que le MFDC originel n’était pas indépendantiste, du moins si l’on se réfère à ses statuts, au contenu de son journal, et aux faits et gestes  de ses fondateurs et militants de la Première heure.  Et ceux qui l’ont ressuscité en lui donnant un contenu indépendantiste l’ont travesti et ont souillé la mémoire de ses fondateurs. D’aucuns disent même que si Emile Badiane était vivant à l’époque, Diamacoune  n’oserait jamais soulever la question de l’indépendance de la Casamance.

Et, présentement, Atépa rappelle que c’est justement Viviane Badiane, la fille de cet homme illustre et  charismatique de la région de Casamance, qui est son adjointe dans le Collectif des Cadres Casamançais.

Gawlo.net pense que ça va cogner dur, prochainement,  au Tribunal si Pierre Goudiaby maintient, comme il dit, sa plainte et que le Grand Serigne de Dakar demeure intraitable sur la question, voulant coûte que coûte à en découdre avec un homme aussi ‘’Boy Dakar’’ que lui.

 

M. D.

 

Categories: A LA UNE, MANSOUR POST
Tags: Atépa

About Author