BANABANAS

BANABANAS

Le football sénégalais a le malheur d’avoir à sa tête des banabanas. Alors que la Coupe du monde se profile à l’horizon, ces messieurs de la Fédé de foot trainent le pied à trouver à coach Cissé des sparring-partners pour ses gosses, aux dates Fifa de mars prochain. Pourtant, nombre d’équipes avaient exprimé leur souhait de croiser les crampons avec les Lions, notamment la Corée du Sud, quand d’autres étaient pistées par nos chers fédéraux. Alors, pourquoi jusqu’à présent n’ont-ils pas ficelé des rencontres ? Simplement parce qu’ils sont dans des calculs d’épiciers, essayant d’économiser l’argent qu’ils n’ont pas du tout contribué à apporter. Quand la Fifa ou la Caf subventionne les équipes qualifiées au Mondial, c’est pour leur faciliter la préparation. Donc, la priorité dans les dépenses faites sur ce pactole dégagé par l’organisation faîtière du football, devrait aller à mettre les Lions dans des conditions optimales de performance. Ce qui commence par leur trouver des adversaires dignes de leur rang afin de préparer le Mondial. Alors, les économies de bouts de chandelles, basta !

Waa Ji

Categories: CHRONIQUE

About Author