Afp

Afp
Ascète d’une élégance apaisée, en toutes circonstances, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, Selon l’Alliance des forces progrès (Afp), prêchait toujours le bon et le beau, en droite ligne des enseignants des Écritures Saintes. «Le Coran et la Sounnah  en guise de viatique, il était un digne petit-fils du Fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Il avait hérité de la détermination tranquille et de la volonté d’améliorer, à tous points de vue, l’humaine condition, en projetant toujours sur la société des hommes, un jaillissement permanent de lumières, de bonté et d’amour du prochain.»

Afp (bis)

«C’est précisément cet esprit qu’il prônait l’ouverture à l’autre, c’est -à-dire une élévation vers les hauteurs qu’il hantait, par soucis d’harmonie et concorde dans notre pays. Sous magistère, Touba a effectué des pas de plus vers la modernité, tout en gardant son enracinement dans les valeurs qui sont la raison d’être des religions révélées et des Tariqahs, qui ont tracé les chemins sur la Voie droite. A cet égard, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké était un écho de la quintessence de la vie de Serigne Touba, dont la constance dans l’endurance et la volonté de garder le cap n’avaient jamais été prises à défaut», notent les progressistes dans leurs communiqué.

Categories: ACTUALITÉS
Tags: Afp

About Author