LE DOIGT SUR LA PLAIE : LES MERCENAIRES !

LE DOIGT SUR LA PLAIE : LES MERCENAIRES !

Ils  sont déjà à l’œuvre, distillant leur science infuse.  Ils savent tous que la Casamance a toujours été un fonds de commerce.  Ce sont  des rentiers de  la guerre.  D’autres diront  mercenaires et ils s’activent dans tous les corps de métier. Des téméraires se déclarent même spécialistes de la question. Et depuis qu’ils nous promettent  la paix,  jouant les messieurs et dames bons offices tout en s’enrichissant de l’argent de  la caisse noire des différents présidents de ce charmant  pays, aucune lueur d’apaisement à l’horizon. Les armes crépitent toujours. Ils nous disaient même, pour montrer leur utilité, que cette paix était  définitive ou du  moins  acquise. Et voilà que la tuerie dans la forêt de Bofa nous rappelle leur inanité. Et  plutôt que de rester dans leur petit coin, les voilà qui sortent du bois, se rappelant certainement au bon souvenir du prince tout esseulé dans son palais et qui promet la géhenne aux criminels. Des assassins  que l’on nous  promet toujours de traquer  pour les châtier  à la mesure de leur forfait, mais qui restent  impunis. La prise de parole  du  Chef face à certaine  tragédie  étant toujours improductive. C’est d’ailleurs une de nos sénégalaiseries. Passée la période d’indignation collective, on se laisse aller…La  question de la rébellion  reste une priorité de l’armée et ça ne se fera pas par des discussions qui ne feront que prolonger la guerre. Plus de trente ans que l’on se retrouve autour d’une table. C’est justement ce qui retarde cette paix si voulue par les populations et qui passe par doter l’Armée d’un  vrai arsenal de guerre que l’on agite lors des grands évènements. A moins que tout ne soit que pacotilles.

M. S.

Tags: Les, MERCENAIRES

About Author