Catastrophes

Catastrophes
Ah, nous autres nègres ! Toujours affligés quand la France est atteinte dans sa chair comme lors de l’attaque de l’hebdomadaire Charlie Hebdo avec ses douze morts. On s’était tous, dans un unanimisme béat et hypocrite, senti « Charlie ». N’écoutant que leur servilité, quelques chefs d’État de l’Afrique Occidentale s’étaient déplacés à Marianne pour compatir à la douleur de la France protectrice et donneuse de leçons. Et quand c’est l’Afrique qui pleure ses morts, on s’attend du moins à ce que l’ancien colonisateur compatisse à notre douleur. Mais apparemment, c’est trop lui demander. En effet, le Quai d’Orsay a vite fait de demander à ses compatriotes d’éviter la Casamance. Après avoir présenté ses condoléances du bout des lèvres… De malheureux jeunes gens, partis chercher du bois dans la forêt de Bofa, ont eu le malheur de croiser des voyous qui n’ont aucune considération pour la vie humaine. Et face à cet acte criminel, la France a vite fait de rayer la Casamance du tourisme. Une façon subtile de tuer ce secteur qui commençait à revivre après une période de déclin si bien qu’il a fallu une loi permettant aux entreprises du secteur établies dans la zone de bénéficier d’exonérations fiscales et douanières. Le secteur commençait donc à respirer même si, en nommant Mame Mbaye Niang ministre du Tourisme, le gouvernement voulait apparemment le replonger dans le coma ! En mettant la Casamance sur la carte orange des sites touristiques à éviter, on peut dire que c’est un coup de poignard que ce secteur vient de recevoir. En plus de la catastrophe Mbaye Niang ! Ce qui fait décidément trop pour un pauvre secteur économique proche de l’agonie. Et plutôt que de protester virilement comme il a l’habitude de le faire avec l’opposition, l’incompétent ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, fait dans la diplomatie. Catastrophe pour catastrophe, on ne sait quel facteur, de la nomination de Mame Mbaye Niang ou de la tuerie de Bofa, est plus mortelle pour notre tourisme !


Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE
Tags: Catastrophes

About Author