EDITO : PLUS JAMAIS CA !

EDITO : PLUS JAMAIS CA !

Dans son discours à la Nation du nouvel an, le chef de l’État,  Macky Sall,  résolument accroché à la sécurité du pays et l’intégrité territoriale, avait tendu la main aux rebelles du MFDC, les appelant à la paix. Et voilà que six jours après cet appel que des voyous s’exercent à ce que l’on  pourrait considérer à un  carnage  avec  l’assassinat  de  13 jeunes froidement tués. Un acte qui ne doit pas rester impunis. Les auteurs de ces actes barbares doivent être recherchés et châtiés pour l’exemple.   La main de l’État, qui représente la violence légale, ne doit point trembler.  Les éléments  du mouvement irrédentisme  de la Casamance sont connus pour répondre à un appel à  la paix  par  la violence.  Histoire d’en tirer des dividendes.  C’est même leur principale méthode de chantage pour mieux s’organiser et revenir en force pour leurs sales œuvres.  A ces voyous, l’État doit montrer  toute sa force dissuasive. Ce qui passe bien sûr par doter l’Armée, garant de la sécurité nationale, des équipements performants en mesure de mettre définitivement fin à cette guerre qui a trop duré avec la perte de milliers de personnes. Ces voyous  ne sont pas intéressés par la paix encore moins par  le devenir de la Casamance. On ne peut pas revendiquer une indépendance en tuant sauvagement ses  propres frères et sœurs  à moins qu’on ait d’autres objectifs. Plus que des rebelles, ce sont des bandits de grand chemin à qui il faudra opposer des méthodes fortes et sans état d’âme. Avec l’option prise par l’État de poursuivre ces voyous, on peut espérer une paix définitive.  Il ne s’agira pas de plonger la région Sud du pays dans une guerre, mais mettre fin au carnage de ces hommes sans foi ni loi et qui  font peu cas de la vie humaine. En finir définitivement afin que l’on  ne revive plus de tels actes barbares. C’est tout heureux que tous les citoyens de ce pays y compris les partis politiques aient condamné avec énergie cet acte criminel qui ne doit pas avoir cours dans un pays connu pour sa sociabilité. Plus jamais  ça !

Categories: BLOG MADIOR SALLA
Tags: ÉDITO

About Author