Travail de Sisyphe

Travail de Sisyphe

La recrudescence des agressions notée à Dakar et sa banlieue ces derniers jours devrait être mise en corrélation avec l’élargissement par la grâce du président de la République de 541 prisonniers à l’occasion du nouvel an. Malheureusement aucune étude sérieuse n’a encore été faite sur le sujet, mais le constat est que chaque fois que des détenus sont libérés de cette façon massive, l’insécurité grandit à Dakar. Cela pose clairement la question de la mise en condition des personnes graciées qui doivent être préparées à un retour correct dans la société. D’autant qu’avec le rapport publié pas plus tard qu’hier par le ministère de l’Intérieur de ses activités en 2017, il ressort que pour diverses infractions, 33.419 individus ont été interpellés, dont 8459 ont été déférés au parquet. Combien ont été condamnés et envoyés en prison? Nul ne sait. Ce qui est sûr, c’est que parmi les 541 personnes graciées par le chef de l’État, un grand nombre retournera en prison très vite, pour n’avoir pas bénéficié d’un programme adéquat de réinsertion. D’où un travail de Sisyphe pour les forces de sécurité du pays.

 

Waa Ji ( Les Echos)

Categories: CHRONIQUE
Tags: de, Sisyphe, Travail

About Author